Syrie: Un millier de jihadistes tués par les raids aériens
Actualisé

SyrieUn millier de jihadistes tués par les raids aériens

Plus d'un millier de jihadistes ont été tués en trois mois en Syrie par les frappes de la coalition conduite par les États-Unis, a affirmé mardi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

1 / 448
29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

Osamah Waheeb
31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

Keystone/AP
24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

Thaier Al-sudani

«Depuis le début des frappes (le 23 septembre), au moins 1171 personnes ont été tuées par les frappes arabes et internationales sur la Syrie, dont 1119 jihadistes du groupe État islamique et du Front al-Nosra», a annoncé cette organisation.

Selon son décompte, les frappes ont tué 1.046 membres de l'EI, en grande majorité des non-Syriens, 72 du Front al-Nosra, 1 prisonnier jihadiste dont on ignore à quel organisation il était affilié, et 52 civils.

Accusé de crimes contre l'Humanité, l'EI compte des dizaines de milliers de combattants et est responsable de viols, rapts, exécutions et crucifixions dans les vastes régions sous son contrôle en Syrie comme en Irak. (afp)

Ton opinion