Proche-Orient: Un ministre israélien appelle Benoît XVI à dénoncer le négationnisme
Actualisé

Proche-OrientUn ministre israélien appelle Benoît XVI à dénoncer le négationnisme

Le ministre israélien des Cultes, Yaakov Margi, a appelé le pape à «dénoncer sans ambiguïté les négationnistes et les antisémites», lors de sa visite à Yad Vashem.

Benoît XVI doit se rendre lundi au mémorial de la Shoah à Jérusalem.

«Les rescapés de la Shoah en Israël et dans le monde attendent de vous une dénonciation sans ambiguïté des négationnistes et des antisémites, alors que certains d'entre eux affichent leur fidélité au Saint-Siège», écrit le ministre dans une lettre rendue publique vendredi.

«Votre visite à Yad Vashem offrira une occasion idéale pour en finir avec les allégations selon lesquelles l'Eglise se refuse de se distancer sans équivoque de ceux qui dénient la Shoah (le génocide nazi) et des antisémites», ajoute-t-il.

Benoît XVI doit se rendre lundi au mémorial de Yad Vashem, érigé en souvenir des six millions de victimes juives des nazis dans le cadre de sa visite qu'il entamera le même jour en Israël. En janvier, le pape avait suscité un tollé dans le monde juif en annulant l'excommunication de l'évêque britannique Richard Williamson qui niait l'existence des chambres à gaz.

Cette mesure qui avait provoqué un malaise au sein de l'Eglise, avait été vivement critiquée en Europe, notamment en Allemagne, bien que le Vatican se fût dissocié des propos de l'évêque qui niait l'existence des chambres à gaz, jugeant ses «regrets» insuffisants.

Benoît XVI a quitté Rome vendredi pour une première visite en Terre sainte commençant par la Jordanie, qui le mènera ensuite Israël et à Bethléem en Cisjordanie.

(ats)

Ton opinion