Actualisé 24.07.2009 à 12:49

Landsgemeinde

Un modèle combiné proposé en Appenzell

Un groupe de jeunes politiciens de divers partis propose qu'Appenzell Rhodes-Extérieures réintroduise la Landsgemeinde tout en maintenant parallèlement les possibilités actuelles de vote.

Dans ce canton, la Landsgemeinde a été supprimée en 1997.

Une initiative populaire en faveur de sa réintroduction a été déposée dernièrement. Le groupe «fairelandsgemeinde.ch» a proposé vendredi un compromis afin d'augmenter les chances de cette initiative.

Les votants doivent pouvoir choisir à l'avenir entre participer à la Landsgemeinde ou voter dans une urne ou par correspondance, ont indiqué les jeunes âgés de 20 à 25 ans. Les voix serait ensuite additionnées.

Condition

Pour pouvoir mettre en place un tel système combiné, il faudrait toutefois pouvoir décompter exactement les suffrages de la Landsgemeinde. Cela est techniquement possible sans renoncer au vote à main levée, estime le groupement. Autrefois, le président de la Landsgemeinde jugeait des majorités à l'oeil nu.

Le Grand Conseil se prononcera en septembre sur l'initiative populaire, qui ne demande elle rien d'autre que la réintroduction de l'assemblée populaire. Le gouvernement s'est opposé au texte.

Car la Landsgemeinde rend impossible le secret des urnes et de nombreux votants ne peuvent pas y participer parce qu'ils ne peuvent pas se déplacer ou qu'ils sont absents. Une Landsgemeinde n'existe plus que dans deux cantons: Appenzell Rhodes-Intérieures et Glaris.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!