30.07.2020 à 13:45

Climat

Un mois de juillet plutôt sec mais moins caniculaire

Les températures enregistrées cette année en juillet ont été plus élevées de 1,3 degré que la moyenne. Il y a eu moins de précipitations.

Le mois de juillet aura été très changeant, mais plus chaud de 1,3 degré que la moyenne des années 1981-2010, selon MétéoSuisse. Le Valais et le Sud des Alpes ont profité de plus de jours de soleil que le Nord, qui a subi un temps très variable.

Les journées tropicales à plus de 30°C se sont faites plus rares que les années précédentes, même au Tessin, indique jeudi MétéoSuisse. Lugano a enregistré ces températures le 22 juillet pour la première fois cet été alors que la ville avait enregistré 16 et 10 jours tropicaux en 2018 et 2019. Berne aura dû attendre le 27 juillet et Lucerne le 28 pour voir le thermomètre dépasser les 30°C.

Temps changeant

Malgré le temps changeant et les passages orageux, certaines régions ont manqué de pluie. Le Sud des Alpes et l'Engadine n'ont reçu que 20 à 30% des quantités normales de juillet. A Bâle, ce taux est tombé à 6%. S'il ne pleut pas d'ici la fin du mois, la ville connaîtra son mois de juillet le plus sec depuis 1864. Les précipitations ont été nettement plus importantes sur la partie centrale et orientale des versants nord des Alpes.

Le mercure a grimpé dans toute la Suisse depuis le 28 juillet. Genève avait déjà enregistré 35 degrés la veille. Avec 23,4 degrés au petit matin, la ville du bout du lac a enregistré sa température minimale journalière la plus élevée depuis le début des mesures en 1864.

(ats/nxp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!