Actualisé 15.07.2010 à 21:37

Colombier (NE)Un molosse blessé à coups de couteau suisse

Un T-shirt transformé en pansement compressif de fortune a permis de sauver la vie d'un chien attaqué avec une lame.

par
Joël Burri

La promenade a mal tourné pour «Pogo», dogue des Canaries de 8 ans. Alors qu'il se promenait à Planeyse avec sa maîtresse et un congénère, un individu lui a infligé de profondes blessures au cou, vendredi passé vers 21h30.

Selon les données de la police, les deux canidés n'étaient pas tenus en laisse. Entendue par les gendarmes, la personne qui a infligé les lésions a expliqué s'être servie d'un canif et a dit avoir agi parce qu'elle aurait été apeurée. Le couteau a toutefois infligé de lourdes blessures à «Pogo».

«Il devait s'agir d'une arme assez forte, car elle a provoqué de solides entailles, note le Dr Michel Fellrath, vétérinaire de garde ce soir-là. J'ai été choqué. C'était vraiment vilain à voir, pas comme dans les séries télévisées.» Ni la carotide ni la jugulaire n'ont été touchées, mais une autre artère l'a été, provoquant d'importantes pertes de sang. Le vétérinaire reconnaît que le bon réflexe des personnes sur place a sauvé la vie de l'animal: «L'une d'entre elles a donné son T-shirt pour en faire un pansement compressif.»

Sur internet, le bruit circule déjà qu'à Planeyse, des chiens seraient régulièrement agressés, «deux ou trois fois par mois». Et des propriétaires feraient désormais en sorte que leur toutou ne pose désormais plus ses pattes dans le coin. Mais la Société protectrice des animaux de Neuchâtel et des environs dément: «Si c'était le cas, je pense que nous aurions déjà eu connaissance d'autres cas.» Une opinion que le vétérinaire de «Pogo» partage.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!