sortie ciné - Un moment de tendresse dans un monde de brutes
Publié

sortie cinéUn moment de tendresse dans un monde de brutes

Cocasse, absurde et poétique: «Cette musique ne joue pour personne» fait du bien au moral.

par
Marine Guillain

Il a l’art de désarçonner, Samuel Benchetrit. Mais, tandis qu’on n’avait pas du tout croché sur le maussade «Chien» (2018) – où un homme acceptait de se faire traiter comme un clebs par ses proches –, «Cette musique ne joue pour personne» nous enthousiasme bien davantage.

Il y a cette actrice de théâtre, Suzanne (Vanessa Paradis), qui ne bégaie plus lorsqu’elle joue et qui est trop heureuse d’avoir obtenu le rôle de Simone de Beauvoir. Mais les acteurs qui doivent jouer Sartre face à elle meurent les uns après les autres dans d’étranges circonstances. Il y a Poussin (Bouli Lanners) et Jesus (Joey Starr, étonnamment le gang­ster le plus posé du duo) qui menacent sans scrupule toute une série d’ados pour qu’ils se rendent à la boum d’une certaine Jessica. Et puis, il y a Jeff (François Damiens) qui, par l’intermédiaire de son grand ami Neptune (Ramzy Bedia), tente de séduire la caissière du supermarché avec des poèmes.

Le réalisateur français définit son septième long métrage comme «une comédie absurde et poétique». On ne va pas le contredire. «Avec des durs saisis par une tendresse qui les dépasse», qu’il dit. Et c’est le cœur de ce film farfelu, tout à fait réaliste et parfaitement surréaliste. Alors, on n’aurait pas dit non à un humour encore plus décalé, mais le melting-­pot pétillant servi par Benchetrit et des interprètes au top de leur forme offre déjà un vrai moment de plaisir.

«Cette musique ne joue pour personne»

De Samuel Benchetrit. Avec François Damiens, Ramzy Bedia, Vanessa Paradis, Gustave Kervern, Joey Starr, Bouli Lanners, Vincent Macaigne, Valeria Bruni Tedeschi. Sortie le 29 septembre 2021. Note: ***

Ton opinion

0 commentaires