Actualisé 06.07.2015 à 08:05

FribourgUn mort dans le crash d'un ULM sur le Moléson

Pour une raison encore inconnue, un homme de 62 ans a percuté une face du Moléson avec son ULM, ce matin. Il est décédé sur les lieux. Une enquête a été ouverte.

de
comm
1 / 7
05.07 Un ULM s'est crashé dimanche 05.07 sur le Moléson.

05.07 Un ULM s'est crashé dimanche 05.07 sur le Moléson.

Jean-christophe Bott
Lecteur reporter
Un hélicoptère a dû transporter la carcasse de l'appareil.

Un hélicoptère a dû transporter la carcasse de l'appareil.

Lecteur reporter

Dimanche 5 juillet 2015, vers 7 h 30, un ULM s'est écrasé contre la face est du Moléson, pour une raison encore inconnue. La REGA et la station de secours de Bulle se sont rendus sur les lieux. Sur place, ils ont constaté que le pilote, âgé de 62 ans et domicilié dans le canton de Vaud, était décédé.

Parti d'Arc-sous-Cicon, en France, l'appareil a heurté la montagne, à 10 mètres de la crête, avant de faire une chute d'environ 100 mètres. Une enquête est en cours pour établir les circonstances exactes de cet accident. Un hélicoptère d'Heliswiss a transporté l'épave de l'avion dans une fourrière pour expertise.

Pour permettre le travail de la police et des secours, le téléphérique menant au sommet du Moléson a été interdit au public durant plusieurs heures. La Police cantonale Fribourg remercie les usagers pour leur compréhension.

Les ULM (avion ultra-léger motorisé) sont autorisés à voler en Suisse depuis le 1er juillet 2015. L'autorisation concerne les autogires avec moteur à combustion ou électrique (sortes de mini-hélicoptères), les avions électriques dotés de commandes aérodynamiques, les "trikes" (sortes d'ailes delta motorisées) ainsi que les planeurs de pente électriques dotés d'un train d'atterrissage, avait précisé la RTS en septembre 2014.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!