Rallye-raid: Un mort de plus sur le Dakar

Actualisé

Rallye-raidUn mort de plus sur le Dakar

La compétition qui se déroule dorénavant en Amérique du Sud a fait sa 64e victime mardi, pour sa 37e édition. Cette course a-t-elle encore un sens?

par
rca
Le bolide de Lionel Baud a coûté la vie à deux personnes lors de cette édition du Dakar.

Le bolide de Lionel Baud a coûté la vie à deux personnes lors de cette édition du Dakar.

photo: Keystone/AP/Juan Karita

Le destin est parfois cruel. Samedi dernier, lors de la 7e étape, le Français Lionel Baud avait percuté et tué un spectateur bolivien de 63 ans. Le pilote a abandonné, son véhicule était hors course, mais le camion qui remorquait sa machine est entré en collision, mardi matin, avec un semi-remorque local. Bilan: le décès d'un automobiliste argentin…

Ce Dakar 2016 avait déjà connu un accident spectaculaire le 3 janvier dernier. Lors du prologue à Rosario en Argentine, la concurrente chinoise Guo Meiling est sortie de la piste et est allée faucher une dizaine de spectateurs placés sur le bord de la route. Tous ont été blessés et deux de ses personnes se sont même retrouvées dans un état grave.

Selon le site echolalie.org, ils sont désormais 64 à avoir perdu la vie sur ou autour du rallye-raid le plus populaire de la planète. Toujours selon cette page web, 23 ou 24 concurrents sont décédés depuis 1979, tout comme 4 ou 5 personnes d'assistance, 11 journalistes, 15 spectateurs – dont 10 enfants – et 17 autres hommes et femmes gravitant autour de la course.

Au niveau sportif, Carlos Sainz (Peugeot) a remporté mardi soir la 9e étape, une boucle autour de Belen (Argentine) raccourcie en raison de la forte chaleur. Le vétéran espagnol s'est emparé du même coup de la tête du classement général. Sébastien Loeb, qui était en tête à la mi-rallye pour sa première participation, a encore perdu plus d'une heure. L'Alsacien, nonuple champion du monde WRC, compte désormais plus de 2 heures de retard.

Alors que la F1, le rallye ou le Championnat du monde de motocyclisme a fait un énorme travail au niveau de la sécurité, le Dakar, lui, continue à semer régulièrement des morts à travers l'Amérique du Sud. Existe-t-il une solution pour mettre un terme à cette hécatombe?

Ton opinion