Actualisé 02.03.2020 à 20:13

Fusillade à Grandson (VD)

Un mort, quatre blessés et beaucoup de mystère

Un homme de 27 ans, bientôt papa, est décédé de sa blessure par balle. Deux Zurichois sont impliqués.

de
Frédéric Nejad Toulami

Etat des lieux quelques heures après la fusillade.

Des enquêteurs de la police vaudoise s'affairaient encore ce lundi 2 mars jusque vers 13h30 dans l'appartement de Lova, le pseudo d'un jeune homme connu à Grandson pour être un dealer. C'est dans son logement que les policiers ont découvert cinq hommes dont quatre blessés samedi, après une fusillade en tout début d'après-midi. L'un d'eux, âgé de 27 ans, a été grièvement touché avant de décéder au CHUV dans la nuit de dimanche à lundi, comme l'ont annoncé les forces de l'ordre lundi après-midi. Selon nos informations, cet employé CFF habitant Yverdon-les-Bains et apprécié dans son entourage allait bientôt être papa.

1 / 13
Le procureur de la république française Etienne Manteaux (à droite) dévoile le mardi 10 mars dans son bureau à Besançon que l'auteur présumé de la fusillade dans le Nord vaudois a été arrêté la veille. Âgé de 20 ans il a admis les faits.

Le procureur de la république française Etienne Manteaux (à droite) dévoile le mardi 10 mars dans son bureau à Besançon que l'auteur présumé de la fusillade dans le Nord vaudois a été arrêté la veille. Âgé de 20 ans il a admis les faits.

20 minutes
Les scellés de la police ont été posés samedi sur la porte du studio où s'est produit la fusillade.

Les scellés de la police ont été posés samedi sur la porte du studio où s'est produit la fusillade.

Frédéric Nejad Toulami
Une des balles tirées dans le studio du supposé dealer de Grandson a traversé la pièce, brisant la double-fenêtre du logement...

Une des balles tirées dans le studio du supposé dealer de Grandson a traversé la pièce, brisant la double-fenêtre du logement...

Frédéric Nejad Toulami

Deux blessés résidaient à Zurich

Un autre individu âgé de 22 ans et domicilié à Zurich a été pris en charge au CHUV dans un état critique, d'après la police. Les deux autres blessés, âgés de 24 et 27 ans et habitant dans la région du Nord-vaudois, ont été soignés à l'hôpital avant de pouvoir en sortir. Quant au fuyard en sang que des témoins décrivaient avoir vu partir en voiture à plaque zurichoise, samedi, il pourrait s'agir d'un jeune homme de 22 ans qui avait réussi à déguerpir malgré sa blessure avant l'arrivée de la police vaudoise. Les forces de l'ordre zurichoises l'ont retrouvé dans un hôpital de la ville de Zurich. Sa vie n'étant pas en danger, il a été transféré dans le canton de Vaud pour être entendu par les enquêteurs, confirme la police vaudoise.

Une des balles a traversé la rue

Dans le quartier du drame, au centre du Bourg de Grandson, l'étonnement règne toujours. Si le trafic de drogue et les nombreux va-et-vient dans le studio de ce Lova étaient connus de tous (y compris des autorités, d'après des habitants) la fusillade meurtrière stupéfait. Dans le couloir de l'immeuble, les taches de sang ont été nettoyées et les scellés sont posés sur la porte d'entrée du logement. Dans la ruelle piétonne où donnent les fenêtres de Lova, l'impact d'une des balles tirées samedi est visible dans la vitre brisée de son studio. Elle a traversé la rue avant de percer la fenêtre à l'étage du logement en face. L'habitation est heureusement inhabitée, selon nos informations sur place.

La police indique que des suspects ont été interpellés et que l'enquête pénale se poursuit. Les premiers éléments recueillis laissent penser à une affaire de stupéfiants qui aurait mal tourné. Mais les circonstances exactes restent à établir ainsi que l'implication de chaque protagoniste.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!