Genève: Un motard ivre tombe dans une fouille de chantier
Actualisé

GenèveUn motard ivre tombe dans une fouille de chantier

Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme s'est retrouvé en fort mauvaise posture, à l'avenue Bel-Air. En état d'ébriété, les seules paroles qu'il a destinées aux policiers étaient des insultes.

Il était un peu passé minuit, dans la nuit de mardi à mercredi, lorsqu'un motocycliste a connu une mésaventure dont il se serait sans doute bien passé. Alors qu'il circulait à l'avenue Bel-Air, à Genève, il n'a pas vu une barrière délimitant des travaux et l'a heurtée, finissant sa course au fond de la fouille du chantier.

Les policiers ont constaté que l'homme n'avait pas été blessé dans cet accident. Mais lorsqu'ils lui ont demandé de se légitimer, il a refusé, se murant dans le silence. Ce manque de coopération s'est rapidement transformé en un comportement agité et les agents l'ont donc menotté, avant de l'emmener au poste.

Là, ils ont soumis l'individu à un éthylotest, qui s'est révélé positif. Dès lors, ce Vaudois de 23 ans, résidant dans le canton de Genève, a été transféré dans les locaux de la Brigade de sécurité routière, pour la suite de la procédure. Mais, alors qu'il se refusait à toute déclaration, il n'a eu de cesse d'insulter copieusement les agents qui l'y emmenaient, les traitant de «fils de pute» et de «tarlouze».

Le jeune homme a été tenu à la disposition du Ministère public.

(20 minutes)

Ton opinion