Un mystère plane sur le sexe des féras
Actualisé

Un mystère plane sur le sexe des féras

Un mystère plane sur les organes sexuels des féras du lac de Thoune.

Des scientifiques bernois ont été chargés d'étudier les causes des anomalies dont ces poissons sont victimes, mais sans succès. Ils ont exploré la piste des produits chimiques et des explosifs utilisés pour percer le tunnel de base du Lötschberg. Mais ceux-ci n'ont guère influé sur la qualité de l'eau ni sur le sexe des féras, a indiqué vendredi le canton de Berne.

Ces malformations seraient également sans lien avec les résidus de munitions immergés dans le lac de Thoune. Les poissons présentant l'anomalie ne sont pas impropres à la consommation, et la malformation n'entrave pas leur reproduction. Leur chair et leur goût ne se distinguent pas de ceux des féras normaux.

(ats)

Ton opinion