31.03.2020 à 19:35

Etats-Unis

Un navire-hôpital apporte l'espoir aux New-Yorkais

L'impressionnant USNS Comfort et ses 1000 lits viennent soulager les hôpitaux de la ville débordés par les malades du Covid-19.

de
pga/afp

«Le fait que la marine soit là, que l'armée intervienne pour aider New York à un moment où nous sommes dans le besoin, c'est très important.» Le maire de la ville, Bill de Blasio, avait de la peine à contenir son émotion lundi à la mi-journée quand l'USNS Comfort est entré dans le port de Manhattan.

Les proportions de ce navire militaire, salué par de grands jets d'eau à son arrivée, sont impressionnantes: 272 mètres pour 70'000 tonnes. Doté de 1000 lits, de 12 blocs opératoires et d'un personnel médical de 1200 personnes, le bâtiment – à l'origine, un pétrolier civil – doit permettre de décharger les hôpitaux new-yorkais de malades ne nécessitant pas de soins liés au coronavirus.

Confinement prolongé

«Cela veut dire que nous ne sommes pas seuls. (...) C'est un symbole d'espoir», a ajouté le maire. Une chose est sûre: le Comfort ne sera pas de trop à Big Apple, qui est devenu l'épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis. «Le virus a un temps d'avance sur nous depuis le premier jour», a reconnu le gouverneur de New York, Andrew Cuomo. Son Etat comptait à lui seul au moins 67'000 cas confirmés et plus de 1200 morts. Dans la ville, près de 9 patients sur 10 sont hospitalisés à cause du coronavirus.

L'aggravation de la situation – à New York, mais aussi dans le reste du pays – a poussé le président américain Donald Trump à prolonger jusqu'à fin avril les consignes de confinement et les restrictions visant à ralentir la propagation du coronavirus, plutôt que de les alléger d'ici à Pâques, le 12 avril, comme il l'avait espéré.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!