17.07.2017 à 00:22

CamerounUn navire militaire chavire, des disparus

Des dizaines de militaires sont portés disparus après qu'un navire de l'armée camerounaise a chaviré dimanche.

Le bateau a chaviré entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. (Dimanche 16 juillet 2017)

Le bateau a chaviré entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. (Dimanche 16 juillet 2017)

Capture d'écran Google Maps

Un navire de l'armée camerounaise, transportant «des dizaines» de militaires de la Brigade d'intervention rapide (BIR) a chaviré dimanche dans les eaux territoriales camerounaises, a appris l'AFP de source sécuritaire.

Le bateau «a chaviré ce dimanche entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. Il y avait des dizaines de militaires à bord, dont un colonel», a déclaré à l'AFP une source sécuritaire sous couvert d'anonymat, alors qu'aucun bilan officiel n'a encore été communiqué.

La BIR, unité d'élite de l'armée camerounaise, est en première ligne dans la lutte contre le groupe djihadiste, nigérian Boko Haram dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord. «L'armée a lancé des recherches», a poursuivi la source, et «au moins un corps a été repêché», selon une autre source proche de l'armée camerounaise.

D'après elle, le navire transportait, outre les militaires, du matériel destiné à la construction d'un quai sur une base militaire de Bakassi.

La Brigade d'intervention rapide a notamment contribué à sécuriser la péninsule de Bakassi, théâtre par le passé de prises d'otages. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!