France: Un nom pour «excuser les dérives de Sarko»
Actualisé

FranceUn nom pour «excuser les dérives de Sarko»

Le chef de file des députés socialistes estime que le nouveau nom de l'UMP, «Les Républicains», sert à «excuser» par avance «les dérives» de la prochaine campagne de Sarkozy.

«Je pense que les Français ne le digèrent pas. Personne ne peut accepter la privatisation de la République», a défendu le député. (photo: AFP)

«Je pense que les Français ne le digèrent pas. Personne ne peut accepter la privatisation de la République», a défendu le député. (photo: AFP)

«On a l'impression que l'on choisit ce mot pour excuser déjà les dérives qui vont être les dérives de la campagne de Nicolas Sarkozy, des extrémismes qu'il va manier», a lancé jeudi Bruno Le Roux, député de Seine-Saint-Denis interrogé sur I-Télé. «On a l'impression qu'on voudrait un nom qui permettrait d'excuser les pratiques, qui permettrait d'excuser les mises en cause et donc là ça ne trompe personne, nous sommes dans du marketing», a-t-il enchéri.

«Non pas que 'Les Républicains' soit un mauvais mot, c'est quelque chose que je porte avec fierté. Je suis un Républicain et pourtant je ne suis pas à droite», a expliqué M. Le Roux. Mais «le vote des adhérents, ce n'est pas la perception des Français», a-t-il ajouté.

«Je pense que les Français ne le digèrent pas. Personne ne peut accepter la privatisation de la République», a défendu le député. Les adhérents UMP votent ce jeudi à partir de 8h jusqu'à vendredi 18h par internet sur le nouveau nom de leur parti, «Les Républicains», ses nouveaux statuts et la composition de son nouveau bureau politique (afp)

Ton opinion