Coronavirus en Suisse: Un nonagénaire meurt après avoir été vacciné, les autorités rassurent
Publié

Coronavirus en SuisseUn nonagénaire meurt après avoir été vacciné, les autorités rassurent

À Lucerne, un résident d’une maison de retraite est décédé quelques jours après avoir reçu le vaccin du Covid-19. Selon Swissmedic, il n’y a pas de lien direct. La personne a souffert de graves maladies antérieures.

par
Pascal Michel/Bettina Zanni/lom
Le nonagénaire présentait de graves pathologies qui ont vraisemblablement entrainé sa mort. (Image prétexte)

Le nonagénaire présentait de graves pathologies qui ont vraisemblablement entrainé sa mort. (Image prétexte)

Keystone

Vacciné le 24 décembre contre le Covid-19, un patient d’un établissement pour personnes atteintes de démence est décédé cinq jours plus tard, sans preuve pour l’instant de cause à effet.

Selon le rapport, une personne est morte dans le canton de Lucerne après avoir été vaccinée contre le coronavirus. Les autorités lucernoises avaient déjà informé l’Institut des produits thérapeutiques Swissmedic. Le canton de Lucerne a été le premier à commencer les vaccinations.

Plusieurs graves pathologies

Selon Swissmedic, la personne concernée était un homme de 91 ans qui avait déjà souffert de plusieurs maladies graves. «Ni les antécédents médicaux ni l’évolution aiguë de la maladie ne suggèrent un lien de cause à effet direct entre la vaccination contre le Covid-19 et le décès, a déclaré l’agence. Les clarifications des autorités sanitaires cantonales et de Swissmedic ont montré que, sur la base des antécédents médicaux et de l’évolution de la maladie, un lien entre le décès et la vaccination Covid-19 est très improbable».

Les informations disponibles ont montré que les maladies préexistantes étaient la cause naturelle du décès. Cela a également été noté sur le certificat de décès. «Jusqu’à présent, aucun effet secondaire inconnu n’est apparu avec les vaccinations contre le nouveau coronavirus, a expliqué l’agence Swissmedic. Il n’y a pour l’instant aucune preuve suggérant un changement dans le profil risque-bénéfice du vaccin utilisé.»

Ton opinion