Somalie: Un nouveau bateau passe sous le joug de pirates
Actualisé

SomalieUn nouveau bateau passe sous le joug de pirates

Les pirates somaliens ont capturé ce week-end un bateau pakistanais, le MV Al-Misan, transportant des marchandises pour des commerçants somaliens, ont indiqué dimanche à l'AFP un chef des pirates et des hommes d'affaires locaux.

Samedi, des pirates avaient annoncé la prise de deux navires, dont un gros cargo.Le MV Al-Misan a été attaqué à une centaine de kilomètres au large de Mogadiscio, a déclaré à l'AFP Ahmed Abdi, un chef des pirates installé dans la base de Haradere (centre de la Somalie).Le bateau transporte des véhicules ainsi que du sucre et de l'huile.Des responsables locaux ont confirmé que le bateau avait été capturé alors qu'il se dirigeait vers Mogadiscio en provenance des Emirats arabes unis.La prise du Al-Misan porte à une vingtaine le nombre de navires aux mains des pirates.Selon Ahmed Abdi, joint par téléphone par l'AFP, Ahmed Abdi, des discussions étaient en cours dimanche par l'intermédiaire de notables locaux et le bateau pourrait être relâché dans la journée.Un des commerçants somaliens affrêteurs du navire, Abdullahi Moalim Barre, a également estimé que le bateau et son équipage pourraient être libéré rapidement. «Nous sommes confiants, ils seront bientôt relâchés», a-t-il dit à l'AFP.Les pirates installés dans la base de Haradere (centre de la Somalie) avaient capturé samedi deux navires, dont le MV Ariana et son équipage composé de 24 Ukrainiens. Le bateau, qui bat pavillon de Malte et aurait des propriétaires britanniques et grecs, transporte 35 000 tonnes de soja.Il a été saisi dans l'océan Indien, à 250 miles nautiques au sud-ouest des Seychelles, alors qu'il faisait route vers le Moyen-Orient.L'identité du second bateau était toujours incertaine dimanche.Selon le Bureau maritime international (BMI), les attaques ont décuplé au cours du premier trimestre 2009, par rapport à 2008, passant de 6 à 61, en dépit de patrouilles maritimes internationales qui tentent de sécuriser la zone.Par ailleurs, les garde-côtes seychellois ont arrêté samedi trois Somaliens suspectés d'actes de pirateries dans l'Océan indien, a annoncé dimanche la présidence de l'archipel.«Les trois hommes se sont déclarés eux-mêmes somaliens. Ils naviguaient dans une petite embarcation contenant plusieurs barils de pétrole et de l'eau», selon un communiqué.La vedette des garde-côtes est attendue dimanche soir dans le port de Victoria et les trois suspects devraient passer devant la justice dans le courant de la semaine, selon le communiqué. (afp)

Ton opinion