Actualisé

Un nouveau juge d'instruction pour punir plus vite les fumeurs de joint et les tagueurs

Les tagueurs, les voleurs à l'étalage ou les consommateurs de stupéfiants pourraient être bientôt jugés plus vite.

Le Grand Conseil a en effet accepté hier qu'une commission se penche sur la motion de la radicale Isabelle Moret. Elle a pour but de mettre en place un juge de la petite délinquance. «Il s'agit de juger plus rapidement pour mettre fin au sentiment d'impunité créé par les lenteurs judiciaires», explique la députée.

Le but recherché est d'obtenir des jugements en moins de dix jours. Les mineurs ayant leur propre régime juridique, ils ne seraient pas touchés par ce nouvel instrument, alors qu'ils sont plus particulièrement concernés par ce type de délinquance. Le nouveau juge ne résoudrait donc qu'une partie du problème.

(cal)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!