Pologne: Un nouveau Rainbow Warrior mis à l'eau
Actualisé

PologneUn nouveau Rainbow Warrior mis à l'eau

La coque du Rainbow Warrior III, nouvelle incarnation du vaisseau amiral de Greenpeace, a été mise à l'eau mardi en Pologne.

La coque du Rainbow Warrior III a été mise à l'eau mardi en Pologne.

La coque du Rainbow Warrior III a été mise à l'eau mardi en Pologne.

La coque du bateau était remorquée jusqu'à Brême en Allemagne, où elle doit être équipée et fournie à Greenpeace l'année prochaine, a indiqué à l'AFP Jacek Winiarski, porte-parole de la branche polonaise de l'organisation écologiste.

«Nous sommes très fiers que ce navire amiral de la plus grande organisation écologiste du monde ait été réalisé en Pologne», a déclaré M. Winiarski.

La construction du Rainbow Warrior III avait commencé dans le port polonais de Gdansk le 10 juillet, date hautement symbolique pour Greenpeace, marquant le 25e anniversaire du sabotage à la bombe de son premier navire portant le même nom.

Peu avant minuit le 10 juillet 1985, des agents secrets français avaient dynamité et fait couler dans le port d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, le premier navire de Greenpeace qui voulait protester contre les essais nucléaires français dans l'archipel de Mururoa.

L'opération avait fait un mort, Fernando Pereira, 35 ans, membre de l'équipage et photographe, bloqué dans une cabine alors que le navire sombrait.

Le premier Rainbow Warrior était originellement un chalutier britannique de recherche, acheté et rebaptisé par Greenpeace en 1978. Il a été remplacé en 1989 par le Rainbow Warrior II, un ancien chalutier lui aussi.

Sa troisième incarnation est construite spécialement pour Greenpeace. L'organisation assure que, tout en servant à ses campagnes médiatiques, il sera en même temps un exemple de technologies respectueuses de l'environnement. Il doit être inauguré en octobre 2011. (afp)

Ton opinion