19.06.2020 à 04:08

Lausanne

Un nouveau test pour déterminer le niveau d’immunité de la population

Une collaboration entre le CHUV, l’EPFL et le Swiss Vaccine Research Institute a permis de mettre au point un nouveau test très important sur le plan épidémiologique.

de
Abdoulaye Penda Ndiaye
Une équipe dirigée par le professeur Giuseppe Pantaleo, directeur du Service d’immunologie et allergie du CHUV, a développé un test sérologique qui aurait une sensibilité supérieure de 15 à 30% aux autres actuellement commercialisés.

Une équipe dirigée par le professeur Giuseppe Pantaleo, directeur du Service d’immunologie et allergie du CHUV, a développé un test sérologique qui aurait une sensibilité supérieure de 15 à 30% aux autres actuellement commercialisés.

KEYSTONE/Laurent Gilliéron

«L’équipe du Service d’immunologie et allergie dirigée par le professeur Giuseppe Pantaleo a développé un nouveau test sérologique particulièrement sensible en utilisant la technologie Luminex et la protéine S dans une conformation très proche de celle qu’on retrouve naturellement chez le coronavirus», a annoncé le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), jeudi. Cette protéine de haute qualité a été produite par une équipe coordonnée par le professeur Didier Trono, directeur du laboratoire de virologie et de génétique à l’EPFL. Ce nouveau test a pu être développé rapidement grâce à l’utilisation de plateaux technologiques du Swiss Vaccine Research Institute.

Concrètement, ces tests vont permettre de détecter la présence d’anticorps dans le sérum d’une personne. Ce qui reflète une exposition au virus. D’un point de vue épidémiologique, ils vont permettre de mesurer le degré d’immunité d’une population donnée. L’évaluation réalisée par le CHUV démontre une sensibilité supérieure de 15% à 30% par rapport à d’autres tests existants.

Anticorps détectés longtemps après l’infection

«Le nouveau test sérologique permet de détecter les anticorps au SARS-CoV-2 plus longtemps après l’infection. Y compris chez des personnes avec peu ou pas de symptômes», salue le CHUV. Même si les autorités sanitaires ne recommandent pas au stade actuel d’effectuer des tests sérologiques à large échelle, le Centre hospitalier universitaire considère qu’une avancée importante pour déterminer le niveau d’immunité au sein de la population vient d’être réalisée. Le CHUV se dit en capacité de réaliser «au moins 1000 tests par jour».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
45 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Diabolo

20.06.2020 à 17:03

C'est pour faire tomber l'immunité parlementaire.

lilou

19.06.2020 à 08:00

Je pense qu'en fait, on est 70 % à être immunisé.... j'ai fait le test sanguin car mon fils était suspicion covid en Mars et toute la famille a fait le test (de part mon boulot) et surprise ! 4 personnes dans le foyer, 1 avec symptôme et 3 autres rien pas malade et pourtant nous avons tous les anticorps. Je vous dis pas notre étonnement...

Finances

19.06.2020 à 07:54

C'est drôle pendant des semaines des gens ont critiqué la reprise du travail en accusant le CF que seule l'économie comptait au détriment de la santé, aujourd'hui il y a masques testes gants et les questions " qui paye, combien ça coûte ", j'ai cru que la santé n'avait pas de prix et passait avant le porte-monnaie