Afrique: Un nouveau virus mortel identifié

Actualisé

AfriqueUn nouveau virus mortel identifié

Des chercheurs ont identifié un nouveau virus tueur en Afrique, Lujo, qui provoque des saignements comparables à ceux du virus Ebola.

Le virus «Lujo» a infecté cinq personnes en Zambie et en Afrique du Sud l'été dernier, d'où son nom, condensé de Lusaka et Johannesburg. Quatre d'entre-elles sont mortes, mais la cinquième a survécu, peut-être aidée par les médicaments recommandés par les chercheurs.

L'origine de l'infection du premier malade n'a pas été clairement déterminée, mais il semble que le virus soit transmis par les rongeurs, d'après un épidémiologiste de l'université de Columbia, le Dr. Ian Lipkin.

D'après lui, «c'est un virus vraiment, vraiment agressif». Lipkin a publié une étude sur le sujet jeudi avec des collègues dans la revue PLoS Pathogens.

L'épidémie commence avec une femme de Lusaka en Zambie, en septembre, qui a attrapé une fièvre qui a rapidement empiré. Cette agent de voyage a été transportée par avion à Johannesburg en Afrique du Sud, où elle est morte. Un infirmier qui l'avait traitée est tombé malade à son tour. Les trois autres victimes sont des aides soignants de Johannesburg.

Les enquêteurs estiment que le virus se transmet par les fluides, de personne à personne. (ap)

Ton opinion