Russie: Un opposant inculpé, assigné à résidence
Actualisé

RussieUn opposant inculpé, assigné à résidence

L'opposant russe Alexeï Navalny a été inculpé mardi d'abus de confiance et de détournement de biens «à grande échelle» dans une affaire remontant à 2009. Il encourt dix ans de prison.

M. Navalny était à l'époque des faits conseiller du gouverneur libéral de la région, Nikita Belykh.

M. Navalny était à l'époque des faits conseiller du gouverneur libéral de la région, Nikita Belykh.

L'opposant russe Alexeï Navalny a été inculpé mardi d'abus de confiance et de détournement de biens «à grande échelle» dans une affaire remontant à 2009, des charges pouvant lui valoir jusqu'à dix ans de prison, et assigné à résidence à Moscou, a annoncé le comité d'enquête.

M. Navalny est inculpé d'«abus de confiance ayant entraîné un préjudice matériel» et «d'organisation de détournement de biens à grande échelle», a indiqué le comité d'enquête dans un communiqué. Ces accusations peuvent valoir à l'opposant jusqu'à 10 ans de prison, selon la législation russe. «La mesure de coercition retenue à l'égard de l'accusé Alexeï Navalny est l'assignation à résidence», ajoute le communiqué.

Selon le code de procédure pénale russe, l'assignation à résidence signifie qu'une personne a «pour interdiction de quitter son lieu temporaire ou permanent de résidence sans autorisation des enquêteurs ou d'un tribunal» et doit se présenter à toutes les convocations des enquêteurs ou du tribunal.

L'avocat de M. Navalny avait déclaré la semaine dernière qu'il n'excluait pas que son client puisse être incarcéré.

Une «fable»

Les accusations retenues contre lui ont cependant été renforcées, seul l'abus de confiance ayant précédemment été mentionné. A sa sortie du comité d'enquête à Moscou, où il était convoqué pour la deuxième journée consécutive, M. Navalny a dénoncé une accusation relevant selon lui de la «fable».

«Il s'est produit quelque chose de totalement absurde et très étrange, car la fable des accusations contre moi a complètement changé par rapport à ce que c'était auparavant», a-t-il déclaré. L'avocat et blogueur a été inculpé dans le cadre de l'affaire dite de «Kirovles», une entreprise de production de bois située à Kirov (900 km à l'est de Moscou), remontant à 2009.

M. Navalny était à l'époque des faits conseiller du gouverneur libéral de la région, Nikita Belykh. Celui-ci avait été nommé par le président de l'époque et actuel Premier ministre Dmitri Medvedev dans le cadre d'une politique d'ouverture qu'il incarnait avant de se désister cette année en faveur du retour de Vladimir Poutine au Kremlin.

Selon les enquêteurs, Alexeï Navalny a encouragé Kirovles à conclure un accord avec une autre société, qui s'est soldé par une perte de 16 millions de roubles (400'000 euros) pour la région en 2009-2010. Auparavant, les enquêteurs avaient avancé la somme de 1,3 million de roubles (33'000 euros). (afp)

Ton opinion