Syrie: Un opposant syrien arrêté à son retour de Genève
Actualisé

SyrieUn opposant syrien arrêté à son retour de Genève

Saleh al-Nabouani a été interpellé mardi en rentrant dans son pays, a affirmé une ONG syrienne. Il venait de participer à un atelier sur les droits de l'Homme à Genève.

1 / 872
31.03 Des raids du régime syrien sur un bastion rebelle à l'est de Damas ont fait une trentaine de morts. Les Etats-Unis ont vivement condamné ces «attaques contre des civils».

31.03 Des raids du régime syrien sur un bastion rebelle à l'est de Damas ont fait une trentaine de morts. Les Etats-Unis ont vivement condamné ces «attaques contre des civils».

epa/Mohammed Badra
30.03 Il serait «logique que des forces indépendantes, tout comme les forces de l'opposition et celles loyales au pouvoir y soient représentées», a estimé le président syrien dans une interview à l'agence de presse publique russe Ria Novosti.

30.03 Il serait «logique que des forces indépendantes, tout comme les forces de l'opposition et celles loyales au pouvoir y soient représentées», a estimé le président syrien dans une interview à l'agence de presse publique russe Ria Novosti.

epa/Alexey Druzhinyn/ria Novosti/pool
27.03 Le président russe Vladimir Poutine a félicité par téléphone son homologue syrien Bachar al-Assad pour la reprise de la ville de Palmyre au groupe Etat islamique (EI). (Image d'archives)

27.03 Le président russe Vladimir Poutine a félicité par téléphone son homologue syrien Bachar al-Assad pour la reprise de la ville de Palmyre au groupe Etat islamique (EI). (Image d'archives)

ria Novosti

«L'opposant et militant des droits de l'homme Saleh al-Nabouani a été arrêté à la frontière libano-syrienne», a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). «Il rentrait via Beyrouth de Genève».

M. Nabouani, âgé de 44 ans et originaire de la localité druze de Soueida, appartient au courant Kameh de l'opposant Haytham Manna. Il est l'un des fondateurs du Comité de coordination nationale pour les forces du changement démocratique (CCND), toléré par le régime.

M. Manna a précisé que l'opposant avait participé à Dubaï à un comité préparatoire à la «Conférence du Caire» qui doit réunir fin avril-début mai quelque 150 opposants. Il s'était rendu ensuite à un atelier à Genève organisé par la Scandinavian Institute of Human Rights sur la reconstruction de la société civile dans les pays en conflit.

Négociations à Moscou

Cette arrestation survient alors que des négociations entre le régime syrien et quelques opposants tolérés se tenaient depuis lundi à Moscou, sous l'égide de la Russie. Le régime syrien est en guerre contre les rebelles depuis plus de quatre ans.

Un autre membre connu de l'opposition tolérée par le régime, Louay Hussein, chef du Mouvement pour la reconstruction de l'État syrien, a passé trois mois en prison. Il a été libéré le 25 février, mais n'a pas le droit de quitter le territoire avant le verdict de son procès attendu le 29 avril. (ats)

Ton opinion