Indonésie: Un orang-outan opéré de la cataracte relâché
Actualisé

IndonésieUn orang-outan opéré de la cataracte relâché

Gober, femelle orang-outan aveugle mère de deux jumeaux, a été relâchée début janvier dans les forêts de Sumatra, en Indonésie.

Gober, âgée d'une quarantaine d'années, avait été recueillie en 2008 dans la nature - où elle était condamnée à une mort certaine en raison de sa cécité croissante - par le programme de protection des orangs-outans SOCP (Sumatran Orangutan Conservation Programme).

Gober, âgée d'une quarantaine d'années, avait été recueillie en 2008 dans la nature - où elle était condamnée à une mort certaine en raison de sa cécité croissante - par le programme de protection des orangs-outans SOCP (Sumatran Orangutan Conservation Programme).

Gober a été rendue à la nature le 5 janvier avec ses jumeaux Ganteng et Ginting, a indiqué la fondation PanEco, basée à Berg am Irchel (ZH). L'histoire de cette famille orang-outan avait suscité une large émotion, d'autant plus que le père Leuser est également aveugle, mais irrémédiablement, à cause de tirs de carabine à plombs. Gober, en revanche, a été opérée de la cataracte en 2012 et a ainsi pu voir ses rejetons nés en 2011 pour la première fois.

Gober, âgée d'une quarantaine d'années, avait été recueillie en 2008 dans la nature - où elle était condamnée à une mort certaine en raison de sa cécité croissante - par le programme de protection des orangs-outans SOCP (Sumatran Orangutan Conservation Programme). C'est en 2011 qu'elle a donné naissance en captivité à ses jumeaux, un mâle et une femelle, avant d'être opérée de la cataracte l'année suivante.

Si le père ne peut être relâché à cause de sa cécité définitive, Gober, Ganteng et Ginting pourront désormais jouir d'une étendue de forêt tropicale protégée où la fondation PanEco a déjà remis en liberté plus de 60 de ces grands singes.

Une deuxième chance

Gober et sa fille Ginting se sont bien adaptées à leur nouvelle vie, trouvant sans problème de la nourriture et un gîte dans un arbre. Ganteng en revanche ne les a pas suivies et il a été récupéré par mesure de précaution. Une deuxième chance lui sera offerte dès que possible, précise la fondation.

L'opération de la cataracte de Gober était la première menée en Indonésie. Un orang-outan avait déjà subi une telle intervention en 2007 en Malaisie. Quelque 6600 orangs-outans vivent à l'état sauvage sur l'île de Sumatra. Leur espace vital est menacé et nombre d'entre eux sont détenus illégalement comme animaux domestiques.

(ats)

Ton opinion