Actualisé 28.01.2009 à 16:08

Public Eye Awards

Un «Oscar de la honte» pour les Forces motrices bernoises

La Déclaration de Berne et Greenpeace Suisse sanctionnent deux firmes pour leur attitude jugée «douteuse» en les gratifiant d'un Public Eye Award.

Il s'agit des Forces motrices bernoises (FMB) et de l'entreprise minière américaine Newmont Mining.

La Déclaration de Berne (DB) tenait, mercredi à Davos (GR), pour la dixième fois, et la première avec Greenpeace Suisse, sa session en même temps que le Forum économique mondial (WEF). Leur oeil public a attiré plus de 200 personnes, largement acquises à la cause altermondialiste, dans un hôtel de la station grisonne.

UBS et Nestlé en lice

Les FMB (BKW FMB Energie) se sont vus «récompenser» pour leur projet de centrale thermique au charbon, à Dörpen (Allemagne). Cette construction à 1,6 milliard de francs apparaît selon la DB et Greenpeace Suisse en contradiction avec l'image que la société veut se donner, à savoir soucieuse des énergies renouvelables.

Le lauréat pour la Suisse était en concurrence avec l'UBS et Nestlé. Le numéro un bancaire helvétique se trouvait nominé pour sa «politique désastreuse de gestion des risques» et son «refus de tirer les leçons de ses erreurs». Quant au groupe alimentaire, il figurait pour avoir mandaté Securitas pour espionner ATTAC.

Mine en question

La récompense internationale est revenue cette année à Newmont Mining. Il lui est reproché une «politique du profit à tout prix» avec son projet de mine d'or au Ghana. La firme américaine a au passage reçu le prix du public. A noter encore qu'un prix positif a salué l'engagement de deux syndicalistes colombiens.

Pour densifier leur manifestation, les deux organisateurs avaient convié plusieurs interlocuteurs, venus dénoncer les excès du capitalisme en ces temps de crise. Ainsi, Heiner Geissler, ancien haut dirigeant de la CDU (droite allemande), membre d'ATTAC, s'en est pris à «la crème de la crème» du WEF.

James Bond

Enfin, la conseillère nationale Susanne Leutenegger-Oberholzer (PS/BL) a dénoncé la participation du premier ministre russe, et ancien président, Vladimir Poutine à la cérémonie d'ouverture du 39e WEF mercredi, aux côtés du président de la Confédération Hans- Rudolf Merz.

Invité de marque issu du monde du spectacle, l'acteur austro- allemand né à Zurich Anatole Taubman comptait parmi les participants à la cérémonie. Les amateurs de cinéma ont pu le voir dans les dernières aventures de James Bond l'automne dernier, où il tenait un rôle de méchant. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!