Afghanistan: Un otage des talibans «implore» sa liberté
Actualisé

AfghanistanUn otage des talibans «implore» sa liberté

Les talibans ont diffusé mercredi une vidéo dans laquelle un homme identifié comme le premier soldat américain capturé appelle les autorités de son pays à intervenir pour obtenir sa libération.

D'allure mince mais en bonne santé, le soldat Bergdahl, en treillis, affirme que sa base se situe à Fort Richardson, Alaska dans la vidéo de sept minutes et 55 secondes publiée par le centre américain de surveillance des sites islamistes.

Bouleversé par moments, le jeune homme, capturé le 30 juin en Afghanistan, égrène les noms de ses proches et de ses amis et évoque ce qu'il aime le plus.

«J'adore les motos. J'adore faire de la voile, et tout ce qui a deux roues et une voile», énumère le militaire face à la caméra.

Bowe Robert Bergdahl a été le premier soldat américain capturé en Afghanistan après l'intervention internationale menée par les Etats-Unis dans ce pays en 2001.

Dans la vidéo, il joint ses mains et supplie: «laissez-moi partir, faites-moi libérer. Cette guerre ne vaut pas les vies perdues par l'Afghanistan et les Etats-Unis».

«Elle ne vaut pas les vies gâchées en prison, à Guantanamo, à Bagram, tous ces endroits où nous gardons des prisonniers», ajoute le soldat qui n'a pas trente ans.

«Je suis prisonnier. Je veux rentrer à la maison. Tous les jours, je veux rentrer à la maison. La désir de voir ma famille ne s'atténue pas. Libérez-moi. S'il vous plait, je vous en supplie, ramenez-moi à la maison. Ramenez-nous tous auprès de nos familles», insiste-t-il, précisant être bien traité par ses geôliers.

A la fin de la vidéo, un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, affirme que ces derniers exigent la libération d'un certain nombre de prisonniers en échange de M. Bergdahl. (afp)

Ton opinion