Actualisé 16.07.2017 à 07:33

IsraëlUn Palestinien abattu lors de son arrestation

Un Palestinien qui a tenté de tirer sur des soldats et des policiers venant l'arrêter a été tué, dimanche en Cisjordanie.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Un Palestinien a été tué dimanche matin après avoir tenté d'ouvrir le feu sur des soldats et des policiers israéliens venus l'arrêter à Nabi Salah, en Cisjordanie, a annoncé l'armée israélienne.

«Les forces (israéliennes) ont affronté le suspect, qui a tenté d'ouvrir le feu contre elles», indique un communiqué militaire, et «en réponse à la menace immédiate, les forces ont fait feu sur l'attaquant, provoquant sa mort», selon le communiqué.

Le Palestinien, identifié par la police comme Amar Halil, 34 ans, était soupçonné d'avoir ouvert le feu samedi sur des Israéliens, lors de deux incidents distincts.

Un autre Palestinien blessé

Un autre Palestinien, également soupçonné, a été blessé légèrement lors de son arrestation, selon le communiqué militaire.

Vendredi, trois Arabes Israéliens ont tué par balles deux policiers israéliens dans la vieille ville de Jérusalem, avant d'être pourchassés et abattus sur l'esplanade des Mosquées, un des incidents les plus graves dans ce secteur au coeur du conflit israélo-palestinien.

Depuis octobre 2015, Israël et les Territoires palestiniens sont en proie à des violences qui ont causé la mort de 281 Palestiniens, 44 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Érythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP.

La majorité des Palestiniens tués sont des assaillants ou assaillants présumés, souvent jeunes, agissant seuls et armés de couteaux. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!