Actualisé 28.07.2018 à 20:20

Gaza

Un Palestinien de 14 ans tué par l'armée israélienne

L'adolescent est la deuxième personne tuée vendredi par l'armée israélienne dans l'enclave palestinienne.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Un Palestinien a été tué vendredi par un tir israélien lors d'une manifestation à la frontière entre la bande de Gaza contrôlée par le Hamas et Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé. La victime, âgée de 14 ans, a été tuée d'une balle dans la tête, à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

L'armée israélienne n'a pas commenté dans l'immédiat. Au moins 155 Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne et plus de 4.000 blessés par balles depuis le 30 mars, début d'un mouvement de protestation contre le blocus israélien imposé à Gaza.

155 Palestiniens tués depuis le 30 mars

Le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2008, a juré de se venger après que des raids et des attaques au sol de l'armée israélienne ont récemment tué plusieurs de ses membres.

Trois guerres ont opposé le Hamas à Israël depuis 2008.

Un soldat israélien a été tué le 20 juillet par un Palestinien durant une opération de l'armée israélienne près de la barrière entre Israël et Gaza, ce qui a laissé craindre le déclenchement d'un nouveau conflit. La situation semblait apaisée jusqu'à mercredi, lorsqu'Israël a déclaré que ses troupes étaient de nouveau visées par des tirs en provenance de la bande de Gaza, qui ont blessé un soldat.

L'armée israélienne a alors tué trois Palestiniens dans des tirs d'artillerie dans une base militaire du Hamas près de la frontière, à l'est de la ville de Gaza. Les Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, a prévenu mercredi que «l'ennemi devra payer un prix élevé en sang pour le crime qu'il perpétue chaque jour contre les droits de notre peuple et de nos combattants». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!