Israël: Un Palestinien en grève de la faim dans le coma
Actualisé

IsraëlUn Palestinien en grève de la faim dans le coma

Mohammed Aalan, un Palestinien détenu par Israël et en grève de la faim depuis environ 60 jours, a sombré dans le coma, selon son avocat et le Club des prisonniers, une organisation palestinienne.

«J'ai été informé hier soir par l'hôpital (israélien) où il est détenu qu'il est tombé dans le coma», a dit son avocat Jamil al-Khatib. «Mohammed Aalan est tombé dans le coma et est désormais placé sous respirateur artificiel», a affirmé Amani Sarahneh, porte-parole du Club des prisonniers.

Un porte-parole de l'administration pénitentiaire, interrogé par l'AFP, a dit ne pas avoir connaissance de ces informations.

Casse-tête

Mohammed Aalan, accusé d'appartenir au Jihad islamique, organisation terroriste selon Israël, a entamé sa grève de la faim le 18 juin, selon le Club des prisonniers, et en était donc vendredi à son 58ème jour.

Son sort devient un casse-tête de plus en plus compliqué pour les autorités israéliennes. Il suscite une mobilisation de plus en plus généralisée dans l'opinion palestinienne.

Etat d'alerte

La police et l'armée israéliennes étaient en état d'alerte vendredi à travers Jérusalem et la Cisjordanie occupée en prévision de la traditionnelle journée de mobilisation dans les Territoires palestiniens.

Son avocat dit que les autorités israéliennes ont l'intention de le nourrir de force. Le recours à cette mesure très controversée risque d'ajouter aux tensions entre Israéliens et Palestiniens et dans les prisons israéliennes. Il faudrait en outre aux Israéliens trouver les médecins pour accepter de nourrir de force Mohammed Aalan. Or l'Association médicale israélienne, qui représente les médecins israéliens, est fermement opposée au procédé. (afp)

Ton opinion