26.09.2018 à 18:01

Hockey sur glace

Un panneau pour dire «On t'aime» à Carey Price

Le portier du Canadien, considéré comme le meilleur du monde, ne se sentait plus aimé à Montréal. Des fans lui ont prouvé le contraire.

de
Sport-Center
Le gardien du Canadien Carey Price a apprécié l'initiative d'un groupe de jeunes qui tenaient à lui manifester leur soutien.

Le gardien du Canadien Carey Price a apprécié l'initiative d'un groupe de jeunes qui tenaient à lui manifester leur soutien.

Keystone

Carey Price (31 ans), le gardien du Canadien de Montréal (NHL), semble tout avoir pour être heureux.

Surnommé «Jesus Price», il est considéré comme l'un des meilleurs portiers de la planète. En 2015, d'ailleurs, un an après avoir décroché l'or olympique avec le Canada aux Jeux de Sotchi, il était devenu le premier gardien à remporter quatre distinctions individuelles majeures au terme de la saison: le Williams-Jennings (gardien qui a accordé le moins de buts), le Vezina (meilleur gardien), le Hart (le joueur le plus utile selon les journalistes) et le Ted Lindsay (joueur par excellence selon ses pairs).

En mai 2016, deux ans après son mariage avec la ravissante Angela Webber, il était devenu père d'une adorable Liv Anniston.

La petite, qui assiste régulièrement aux matches des Habs au Centre Bell, est devenue la première supportrice de son papa.

Et, le 2 juillet 2017, Carey Price avait signé un nouveau contrat de huit ans avec le Canadien de Montréal, le club qui l'avait repêché en cinquième position overall en 2005. Le pacte, le plus conséquent conclu par l'organisation centenaire de la métropole québécoise, lui rapportera 84 millions de dollars américains. Le goalie a d'ailleurs perçu un premier chèque de 10,5 millions le 1er juillet dernier.

Malgré ce cadre qui semble propice à l'épanouissement, le joueur qui a grandi dans la nation autochtone Ulkatcho, en Colombie-britannique, ne semblait plus heureux à Montréal. En 2013 déjà, il avait inquiété les fans lorsqu'il avait déclaré: «Je m'ennuie de l'anonymat. C'est impossible d'y arriver ici. Je ne sors plus faire l'épicerie. Je ne fais presque plus rien, en vérité. Je suis comme un hobbit dans son trou.»

Et, lors de la dernière saison, au cours de laquelle il a aligné les blessures et les matches médiocres, Price a affiché de nouveaux signes de mal-être. Il ne saluait plus la foule après les matches, il répondait souvent de manière discourtoise aux journalistes qui lui tendaient le micro après les matches.

Price qui ne se sent plus aimé à Montréal? Une réalité inconcevable pour une groupe de supporters de la franchise la plus titrée de l'histoire de la NHL (24 Coupes Stanley). Trois fans ont décidé de se lancer dans un projet un peu fou afin de démontrer à Carey Price que Montréal l'aimait. «On a vu que les fans des Sénateurs d'Ottawa ont acheté des panneaux pour dire qu'ils ne voulaient plus de leur propriétaire, alors on s'est dit qu'on était capable d'en faire un nous aussi, mais nous, c'est un bon message, c'est juste de l'amour», a raconté l'un des initiants au «Journal de Montréal».

Via une campagne de sociofinancement, ces partisans ont tenté de réunir les fonds nécessaires pour afficher leur amour à Carey Price. «En trois jours, on a réussi à amasser 1500 dollars (canadiens), explique un autre jeune au coeur de la campagne. On pensait que ça coûtait ça un panneau. Finalement, c'était beaucoup plus cher, c'était 22'000 dollars!» Trois mois plus tard, c'est le Canadien de Montréal qui a accepté de payer la facture, en proposant aux trois jeunes de verser les 1500 dollars récoltés à la Fondation des Canadiens pour l'enfance.

Le résultat? Depuis dix jours, lorsqu'il se rend au centre d'entraînement des Habs, dans le quartier de Brossard, Carey Price passe devant ce panneau.

Le No 31 du Tricolore a visiblement été sensible à l'attention puisqu'il a tenu à rencontrer les jeunes à l'origine de ce projet. «C'est presque comme si c'était réconfortant. Je suppose que c'est le moyen le plus simple de le dire. C'est vraiment bien», a-t-il déclaré.

Maintenant qu'il se sait aimé, Carey Price a une mission à accomplir: redevenir dominant devant son filet.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!