France voisine: Un papy avait accumulé une centaine de pistolets
Actualisé

France voisineUn papy avait accumulé une centaine de pistolets

Les pompiers venus prendre en charge un octogénaire malade ont découvert chez lui un véritable arsenal, vendredi dernier à Annemasse (F). La police teste actuellement les armes.

Accumuler, puis accumuler et accumuler encore. Les personnes atteintes du syndrome de Diogène ont une incapacité pathologique à jeter leurs biens. Alors, quand on est un ancien tireur sportif, on a tendance à collectionner les armes à feu, en grand nombre. C'est ce dont les pompiers de Haute-Savoie (F) ont pu se rendre compte.

Domicilié à Annemasse, en périphérie de Genève, un homme de 87 ans s'est senti mal, vendredi dernier, et a appelé les secours. Sur place, les sapeurs ont découvert l'homme allongé sur le sol, avec, autour de lui, une centaine d'armes à feu, rapporte «Le Messager». Pendant que l'octogénaire était emmené à l'hôpital, la police s'est chargée de l'arsenal.

Trois-quarts des armes n'étaient plus en état de servir. Actuellement, des spécialistes en balistique procèdent à l'analyse des pistolets afin de déterminer s'ils ont pu être utilisés pour commettre des délits. Ils seront ensuite détruits.

Ton opinion