Lugano: Un parasite venu d'Orient menace les yeux romands

Actualisé

LuganoUn parasite venu d'Orient menace les yeux romands

Le ver oculaire s'apprête à franchir les Alpes. Au Tessin, des chiens en sont régulièrement les victimes.

par
Gaudenz Looser/phf
Le petit animal provoque des inflammations de l'œil et des dommages aux tissus. 6% des chiens tessinois sont infectés. (Photo: Domenico Otranto)

Le petit animal provoque des inflammations de l'œil et des dommages aux tissus. 6% des chiens tessinois sont infectés. (Photo: Domenico Otranto)

La bestiole peut atteindre deux centimètres et se nourrit de larmes. Elle porte le doux nom de «Thelazia callipaeda». Ce ver oculaire venu d'Asie a été découvert pour la première fois en 1989 en Italie. Il s'est répandu en masse et, depuis 2004, il a fait de fréquentes apparitions au Tessin, selon le Dr Manuela Schnyder, de l'Institut de parasitologie de l'Université de Zurich. La propagation du ver ne faiblit pas: selon une étude de l'équipe du Dr Schnyder, 6% des chiens tessinois et 11% des renards sont infectés.

Le parasite est véhiculé par une mouche à fruits, la «Phortica variegata». Il se nourrit de larmes animales, mais aussi humaines. En Asie, les personnes âgées et les enfants, qui vivent le plus clair de leur temps à l'extérieur, en sont les premières victimes. L'Europe n'est pas épargnée: quatre cas d'infections humaines ont été détectés en Italie et en France. Le parasite cause des inflammations de l'œil et peut endommager les tissus.

Dans sa dernière étude, l'équipe du Dr Schnyder a démontré que la mouche à fruits est présente à Zurich. Dans le canton de Vaud et à Genève, aucun malade n'a encore été recensé. «Le premier cas d'infection au nord des Alpes, que ce soit sur un chien, un renard voire un être humain, n'est qu'une question de temps», assure la cher­cheuse zurichoise. Qui renchérit: les propriétaires de chiens seraient bien inspirés de rester attentifs aux problèmes oculaires de leurs protégés lors d'un déplacement au Tessin.

Des risques de troubles de la vue

Le ver oculaire provoque la thélaziose, une affection de l’oeil qui prend la forme d’une conjonctivite ou d’écoulements de larmes et peut provoquer des troubles de la vue. Le parasite s’attaque surtout aux canidés, aux chats et aux bovins.

Ton opinion