Actualisé 05.08.2016 à 21:58

Rio 2016«Un parcours jamais vu sur une course d'un jour»

L'épreuve cycliste sur route des Jeux de Rio se tiendra samedi. Les coureurs romands nous ont livré leurs impressions sur le parcours.

von
Oliver Dufour
Rio de Janeiro

Les Valaisans Sébastien Reichenbach et Steve Morabito, ainsi que leurs coéquipiers bernois Fabian Cancellara et thurgovien Michael Albasini s'élanceront samedi matin à 9h30, heure de Rio (14h30 en Suisse) sur le redoutable circuit olympique. Une boucle qu'il faudra parcourir quatre fois pour atteindre une distance totale de 237,5km.

Après avoir reconnu le tracé en milieu de semaine sous la direction du sélectionneur Luca Guercilena, et en compagnie de la Saint-Galloise Jolanda Neff, seule représentante helvétique de l'épreuve sur route féminine de dimanche, tout le camp suisse était d'avis que la tâche sera extrêmement difficile. «Je pense que c'est vraiment un parcours jamais vu sur une course d'un jour», a estimé Reichenbach (dont les réactions complètes, ainsi que celles de Morabito, se trouvent dans les vidéos ci-jointes).

«Je suis au clair sur le fait que nous ne serons pas favoris, a pour sa part assuré le coach national Guercilena. Il y a des nations comme l'Espagne, l'Italie ou la France qui auront cinq coureurs, alors que nous en avons quatre. Mais nous voulons faire une course intelligente. Une course d'attaque qui nous correspond.»

Avec une dernière montée très difficile avant l'arrivée, il paraît peu probable que la course sourie au rouleur Cancellara, à moins qu'il ne figure dans une très bonne échappée. Avec un puncheur en la personne de Albasini et deux grimpeurs comme Morabito et Reichenbach, l'équipe de Suisse dispose toutefois d'atouts pouvant surprendre la concurrence. Samedi, les coureurs seront 144 au départ de l'épreuve, à Fort Copacabana.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!