France: Un pari tourne mal pendant un concert de Dutronc
Actualisé

FranceUn pari tourne mal pendant un concert de Dutronc

Une fan de Jacques Dutronc avait fait le pari de monter sur scène à la fin d'un concert donné par le chanteur, jeudi dernier à Besançon, dans l'est de la France. La performance de la jeune femme n'a pas été du goût des vigiles, qui l'ont violemment plaquée à terre pendant 20 minutes.

La soirée avait pourtant bien commencé pour A. Une sortie entre amis en compagnie de son mari, un concert d'un de ses chanteurs préférés, et pour pimenter le tout, un pari un peu chevaleresque. Pour honorer celui-ci, A. doit monter sur scène à la fin du concert et se montrer à côté de Jacques Dutronc, raconte l'Est républicain.

«J'ai fait une connerie. On a fait un pari stupide. Je savais bien que je serais virée illico», reconnait-elle lundi. Et c'est effectivement ce qui s'est passé. A. n'a même pas le temps de se hisser sur l'estrade qu'elle se sent agrippée et tirée en arrière par un vigile. Le cerbère sort de force la jeune femme de la salle de concert, et la plaque au sol, à même le bitume, devant l'entrée du spectacle.

Inquiet, son mari la rejoint dehors et assiste impuissant à la scène. Car au moment où il tente de s'interposer entre sa femme et l'agent de sécurité, il est lui-même ceinturé par un autre vigile qui le maintient au sol en lui immobilisant le bras. Les deux époux assurent avoir été bloqués dans cette fâcheuse position pendant une vingtaine de minutes, à tenter vainement d'échapper à l'emprise des deux costauds.

Trois semaines d'arrêt de travail

Il faudra attendre que les spectateurs du concert commencent à quitter la salle et l'intervention d'un troisième membre de la sécurité, intimant à ses collègues de lâcher prise, pour que la situation revienne à la normale.

Les deux époux sont ensuite emmenés à l'hôpital où il se verront prescrire une incapacité totale de travailler de 10 jours pour le mari et de 22 jours pour A. «On n'est pas des voyous, on cherche pas la bagarre. Le pari était stupide, mais pourquoi tant de violence?», s'insurge-t-elle désormais. Sur conseil de la police, ils ont déposé une plainte le lendemain de leur mésaventure.

(20 minutes)

Ton opinion