Thurgovie: Un parlementaire se fait voler sa chaise roulante
Actualisé

ThurgovieUn parlementaire se fait voler sa chaise roulante

Le conseiller national Christian Lohr (PDC/TG) a déposé plainte contre X à la police. Quelqu'un a subtilisé sa chaise roulante électrique, lundi soir en gare de Frauenfeld (TG).

par
ofu
Christian Lohr est né sans bras et avec les jambes atrophiées.

Christian Lohr est né sans bras et avec les jambes atrophiées.

Des inconnus ont volé la chaise roulante d'une valeur de plusieurs milliers de francs appartenant à Christian Lohr. Le conseiller national de 51 ans se trouvait à la gare de Frauenfeld (TG) au moment des faits, écrit «Blick».

Contactée, la police cantonale a confirmé l'information relayée par plusieurs médias alémaniques. Pour des raisons liées à l'enquête, les forces de l'ordre n'ont pas voulu donner de précisions sur les circonstances exactes du vol. Le seul détail livré par la police est le poids de la chaise roulante électrique et fabriquée sur mesure: 180 kilos.

Malformations congénitales

Christian Lohr est né sans bras et avec les jambes atrophiées. Il est une des dernières victimes des médicaments à base de thalidomide, un calmant interdit quelques mois avant sa naissance parce que l'on avait découvert qu'il causait des malformations congénitales, écrit «Le Temps».

Depuis le vol, l'élu est forcé d'utiliser une chaise roulante conventionnelle. «J'ai de la chance d'avoir une famille et des amis qui m'aident dans cette période difficile. Je pourrai continuer d'exercer mes fonctions de conseiller national sans problèmes», a-t-il raconté au quotidien alémanique.

Ton opinion