France: Un «parrain» exécuté dans un bar à Toulouse
Actualisé

FranceUn «parrain» exécuté dans un bar à Toulouse

Un homme a été abattu de plusieurs balles par des hommes cagoulés dans la nuit de mardi à mercredi dans un bar de Toulouse, a-t-on appris de source policière.

La victime avait été déjà blessée par balle en 2003.

Miloud Kherroubi, 40 ans, est décédé à l'hôpital où il avait été transporté en état de mort cérébrale, a-t-on ajouté, confirmant une information de la Dépêche du Midi.

Selon les premiers éléments de l'enquête, Kherroubi a été la cible peu après minuit et demi de plusieurs hommes. Cagoulés, ils ont ouvert le feu dans le bar «Tout va bien» dans le quartier Bonnefoy, non loin du centre-ville avant de prendre la fuite, a indiqué la même source.

L'enquête a été ouverte pour «homicide volontaire» et confiée au SRPJ de Toulouse qui refusait en fin d'après-midi de parler de règlement de compte.

Déjà blessé en 2003

Kherroubi, connu pour trafic de cigarettes, avait été déjà blessé par balle en 2003. Surnommé «le président d'Arnaud Bernard (une place de Toulouse)» mais aussi «le chanteur à la voix d'or» car interprète de raï à ses heures, il était parfois qualifié de «parrain d'Arnaud Bernard», car soupçonné d'être à la tête d'un vaste trafic de stupéfiants.

Mais à la barre du tribunal en mars 2010, où il avait comparu avec 11 trafiquants présumés, celui qui vivait officiellement du RMI mais roulait en voiture de luxe, avait réfuté avec véhémence ce rôle.

Il avait notamment affirmé que l'argent retrouvé sur lui provenait d'une collecte pour les funérailles d'une mère de famille et «des liasses de billets lancées par les gens» quand il donnait des concerts.

Par ailleurs, non loin du bar et avant la fusillade mortelle, un autre homme a été blessé par balle. Interrogée, la police a indiqué ne pas savoir pour l'instant si les deux affaires étaient liées.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion