Giro - 16e étape: Un pas supplémentaire pour Alberto Contador

Actualisé

Giro - 16e étapeUn pas supplémentaire pour Alberto Contador

Alberto Contador a parfaitement maîtrisé la redoutable 16e étape du Giro, remportée par son compatriote Mikel Landa à Aprica.

Contador a réalisé un sacré numéro dans la montée du Mortirolo.

Contador a réalisé un sacré numéro dans la montée du Mortirolo.

L'Espagnol a conforté sa position en tête du classement général après cette étape de montagne de 174 kilomètres qui a franchi le très difficile col du Mortirolo.

Landa, qui n'a pas eu à rouler dans les 40 derniers kilomètres, a déposé au seuil des 4 derniers kilomètres ses deux compagnons, le Néerlandais Steven Kruijswijk et Contador, distancés de 38 secondes sur la ligne. Le Basque a enlevé son deuxième succès, deux jours après s'être imposé à Madonna di Campiglio.

Contador a réalisé un sacré numéro dans la montée du Mortirolo, abordée avec un retard de 50 secondes sur ses adversaires directs, suite à une offensive des équipes Astana et Katusha dans la descente précédente (Aprica). Le maillot rose a gommé son retard en 5,5 kilomètres sur les pentes asphyxiantes de ce col, l'un des plus durs d'Europe (11,8 km à 10,9 %). Il a attaqué ensuite et a emmené avec lui Landa pour rejoindre Kruijswijk qui avait pris les devants.

Aru, en difficulté, a basculé au sommet, situé à 33 kilomètres de l'arrivée, à 1'50 du trio de tête. Retardé au bas de la descente par un incident mécanique, il a perdu à l'arrivée plus de deux minutes sur le porteur du maillot rose. Annoncé comme le grand rival de Contador sur ce Giro, Aru a même reculé du 2e au 3e rang au classement général, dépassé par Landa, avec désormais 4'52 de retard sur Contador (4'02 de retard pour Landa).

Autant dire que plus rien ne semble s'opposer à la victoire finale du «Pistolero», même s'il reste des étapes corsées, notamment celles de vendredi au Breuil et de samedi à Sestrières. Un Espagnol qui est donc sur le point de réussir la première moitié de son pari fou, lui qui veut gagner cette année le Giro et le Tour de France.

Côté suisse, Sébastien Reichenbach (IAM) a abandonné mardi après 15 km de course, victime de troubles digestifs. Le Valaisan occupait le 28e rang au classement général, et s'était notamment illustré en prenant la 3e place de la 8e étape à Campitello Matese.

Mercredi, le Giro part de Tirano pour rejoindre le Tessin, l'arrivée de cette 17e étape étant jugée à Lugano. Une étape courte (136 km) et quasiment plate - hormis la montée de Teglio après 8 km de course - qui pourrait bien s'achever par une arrivée au sprint.

(si)

Ton opinion