Suisse – Un patient Covid peut coûter jusqu’à 100’000 francs
Publié

SuisseUn patient Covid peut coûter jusqu’à 100’000 francs

Un patient hospitalisé en soins intensifs à cause du coronavirus peut avoir besoin de 15 à 20 médicaments différents par jour.

La crainte d’une surcharge des soins intensifs se fait sentir.

La crainte d’une surcharge des soins intensifs se fait sentir.

AFP

En Suisse, le nombre de patients atteints du coronavirus double toutes les trois semaines dans les hôpitaux. Face à cette situation, l’OFSP n’exclut pas une surcharge des unités de soins intensifs dans les prochaines semaines. Christophe Kaempf, porte-parole de SantéSuisse, a détaillé à «20 Minuten» le coût d’un patient Covid. En soins intensifs, le traitement s’élève entre 25’000 et 30’000 francs. «Dans les cas onéreux, avec un séjour prolongé aux soins intensifs et sous respirateur, les coûts par patient peuvent largement dépasser les 100’000 francs», explique-t-il.

Plus les cas sont complexes, plus ils deviennent longs et difficiles à traiter. Un séjour en soins intensifs peut dès lors varier «de plusieurs jours à plusieurs semaines ou mois», précise Martina Pletscher, porte-parole de l’Hôpital universitaire de Zurich, qui ajoute que «les patients atteints du Covid-19 ont rapidement besoin de 15 à 20 médicaments différents par jour, et souvent plus». Les hôpitaux évoquent la liste suivante de médicaments utilisés dans les cas de coronavirus:

  • Somnifères

  • Analgésiques

  • Médicaments circulatoires

  • Médicaments antiviraux

  • Anticoagulants

  • Médicaments respiratoires

  • Préparation à base de cortisone

  • Antibiotiques

  • Médicaments pour la relaxation musculaire

  • Oligoéléments, vitamines, électrolytes

  • Aliments liquides

  • Laxatifs

Certains patients ont en plus besoin d’appareils pour soutenir leur organisme ou remplir la fonction de leurs organes. «Dans les cas graves, ils doivent être connectés à une sorte de machine cœur-poumon, certains ont besoin d’appareils pour remplacer la fonction rénale», illustre Mme Pletscher. Des dispositifs pour alimenter en continu les patients en médicaments et les surveiller sont aussi utilisés.

Enfin, plus les soins intensifs sont occupés, plus un hôpital devra déployer de soignants dans ce service. Le porte-parole de l’Hôpital cantonal de Saint-Gall, Philippe Lutz, rappelle d’ailleurs qu’un «traitement de haute qualité de ces patients n’est possible qu’avec un personnel infirmier et médical hautement compétent et expérimenté».

Déjà près de 1 milliard de francs de coûts

Depuis le début de la pandémie en 2020, près de 1 milliard de francs ont été payés par l’assurance obligatoire des soins (AOS). SantéSuisse estime qu’une grande partie de ces coûts a été consacrée au traitement des patients atteints du coronavirus dans les hôpitaux. Selon Felix Schneuwly, expert en assurance maladie chez Comparis, il n’y a pas de risques de voir augmenter des primes supplémentaires à cause des patients Covid, car des réserves importantes existent pour des événements exceptionnels tels qu’une pandémie.

(aze)

Ton opinion

416 commentaires