Canton de Neuchâtel: Un père entraîne ses deux bambins dans la mort
Actualisé

Canton de NeuchâtelUn père entraîne ses deux bambins dans la mort

Les corps sans vie d'un homme et de ses deux enfants ont été découverts vendredi au pied de la falaise du Creux-du-Van. Les recherches ont également permis de trouver le cadavre d'une femme apparemment pas liée avec l'affaire.

par
cga/apn
La falaise du Creux-du-Van est connue pour être propice aux actes désespérés dans le canton.

La falaise du Creux-du-Van est connue pour être propice aux actes désespérés dans le canton.

Les corps sans vie d'un homme de 45 ans et de deux enfants (2 et 3 ans), ont été découverts ce vendredi matin au pied d'une falaise, dans le canton de Neuchâtel. Les recherches ont été entreprises à la suite de l'appel d'un membre de la famille, vendredi vers 9h du matin, qui s'inquiétait des intentions funestes du père.

Les investigations entreprises dans la zone du Creux-du-Van ont d'abord conduit à la découverte de documents d'identité sur les hauteurs de la falaise. Dans le même temps, le corps d'une femme a été localisé en contrebas dans un pierrier, indique la police cantonale.

La mère des enfants prise en charge

A quelques centaines de mètres de cette macabre découverte, les investigations ont mené à la découverte du cadavre de l'homme recherché et de ses deux enfants.

D'après l'«Est Républicain», le père et les deux enfants viennent de Pontarlier, en France voisine. Mais la femme découverte non loin des cadavres de cette famille ne serait pas l'épouse de l'habitant de Pontarlier. La mère des deux enfants a été informée du drame, a précisé le procureur en expliquant qu'elle avait été prise en charge. La police neuchâteloise confirme que le père est un ressortissant français domicilié dans le Doubs. Elle précise que l'identification formelle des corps est toujours en cours.

Un quatrième corps découvert par hasard

Si les investigations se poursuivent pour connaître les circonstances exactes du drame, il est d'ores et déjà établi que le père s'est suicidé entraînant ses deux enfants, un fils de 2 ans et une fillette de 3 ans, dans son geste désespéré. Le procureur de Neuchâtel en charge de l'affaire a expliqué à la presse que l'homme, âgé de 45 ans, aurait eu ce geste à la suite d'une décision de justice défavorable par rapport à la garde de ses enfants. Il avait laissé un message dans son véhicule, retrouvé au Creux-du-Van, dans lequel il explique les motivations de son acte. L'homme avait des liens avec le canton de Neuchâtel. La police ne peut cependant pas dire lequel.

Concernant la personne de sexe féminin, il s'agit certainement d'un suicide découvert fortuitement pendant les recherches, annonce la police. Le cadavre est celui d'une Neuchâteloise de 45 ans dont le décès est lié, selon le procureur, à une détresse personnelle. La falaise du Creux-du-Van est connue pour être propice aux actes désespérés dans le canton.

Ton opinion