France: Un petit lémur couronné est né à Besançon
Actualisé

FranceUn petit lémur couronné est né à Besançon

Un lémur couronné, espèce rare et menacée de primate, est né mi-avril au Muséum de la Citadelle de Besançon.

1 / 5
Le petit lémur fait ses premières sorties agrippé sur le dos de sa mère. (3 juin 2017)

Le petit lémur fait ses premières sorties agrippé sur le dos de sa mère. (3 juin 2017)

AFP
Le petit lémur fait ses premières sorties agrippé sur le dos de sa mère. (3 juin 2017)

Le petit lémur fait ses premières sorties agrippé sur le dos de sa mère. (3 juin 2017)

AFP
Le lémur couronné est une espèce de primates présente dans la partie nord de l'île de Madagascar. (3 juin 2017)

Le lémur couronné est une espèce de primates présente dans la partie nord de l'île de Madagascar. (3 juin 2017)

AFP

Le petit primate effectue ses premières sorties en extérieur, agrippé sur le dos de sa mère.

Kanto et Electra, le couple de lémurs couronnés est arrivé en 2011 à Besançon. Ils ont donné naissance le 12 avril dernier à un petit dont le sexe sera déterminé lors de l'examen vétérinaire vers l'âge de trois mois, a précisé la direction du jardin zoologique dans un communiqué.

Cette naissance est «porteuse d'espoir pour la sauvegarde de cette espèce classée en danger sur la liste rouge de l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature)», souligne le texte.

Femelles dominantes

Le lémur couronné est une espèce de primates présente dans la partie nord de l'île de Madagascar, notamment dans la réserve protégée d'Ankarana. Il vit en groupes sociaux d'une demi-douzaine d'individus en moyenne dans lesquels les femelles sont dominantes.

L'espèce est menacée par la destruction de son habitat provoquée par la déforestation, la culture sur brûlis, le creusement des mines de charbon et d'or, ainsi que par la chasse.

En Europe, 75 adultes et 7 jeunes lémurs couronnés sont préservés dans les parcs zoologiques. La naissance du lémur couronné de Besançon intervient dans le cadre d'un programme d'élevage européen pour la sauvegarde d'espèces menacées (EEP) sous l'égide de l'EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion