Espagne: Un petit pipi dans la mer? Une amende de 750 euros vous guette

Publié

EspagneUn petit pipi dans la mer? Une amende de 750 euros vous guette

À l’approche des grandes vacances, la commune de Vigo resserre la vis pour les touristes. Il est désormais interdit d’uriner dans l’océan, sous peine d’une prune salée.

Les touristes en vacances sur la côte espagnole atlantique devront adopter un comportement exemplaire.

Les touristes en vacances sur la côte espagnole atlantique devront adopter un comportement exemplaire.

Facebook

La mairie de Vigo (nord-ouest) ne rigole plus. Les grandes vacances approchant à grands pas, la commune a décidé de revoir sérieusement le règlement de ses plages. Sans grande surprise, il est interdit d’utiliser du savon dans l’eau, sur la plage ou sous la douche, de laisser des déchets sur le sable ou d’y faire des grillades. Comme le rapporte Antena 3, une mesure plus surprenante a fait son apparition sur les pancartes trônant à l’entrée des plages: désormais, il est interdit d’uriner dans la mer.

La municipalité de Vigo estime en effet que cette pratique, en apparence anodine, constitue une infraction aux règles d’hygiène sanitaire. La mairie a promis d’œuvrer pour faciliter la tâche des baigneurs, en encourageant «l’installation de toilettes publiques accessibles pendant la saison balnéaire, là où il n’y en a pas de façon permanente.» Cela dit, les autorités estiment que l’absence de toilettes sur la plage n’excuse pas pour autant que l’on se soulage dans l’océan. Tout contrevenant s’expose à une amende pouvant atteindre la modique somme de 750 euros. Reste à savoir comment les autorités comptent s’y prendre pour attraper les baigneurs indisciplinés.

La course aux transats

Par ailleurs, les touristes qui auraient l’idée de déposer leur serviette sur une chaise longue pour la réserver s’exposent à une amende de 30 euros. Cette pratique fait également rager le personnel d’un hôtel cinq étoiles de Tenerife (îles Canaries). Alors qu’un panneau indique clairement qu’il est interdit de réserver des transats avant 10 h, des touristes continuent de se tirer la bourre de bon matin pour s’assurer le meilleur transat au bord de la piscine.

Comme on peut le voir sur une vidéo publiée vendredi sur TikTok par une vacancière britannique, les maîtres-nageurs ont fini par ramasser tous les effets personnels déposés par les clients, laissant derrière eux un mot leur expliquant où ils pouvaient les récupérer. Ces images ont été vues plus de 4,2 millions de fois.

(joc)

Ton opinion

95 commentaires