Venezuela: Un petit plaisir qui coûte cher
Actualisé

VenezuelaUn petit plaisir qui coûte cher

Un couple vénézuélien a reçu une amende de 1000 euros pour avoir eu des relations sexuelles dans une voiture, à l'issue d'une procédure de 11 mois, a indiqué mardi le parquet, alors que la police locale fait face à une criminalité record.

Tout a débuté en novembre 2012, quand «des membres de la police municipale de Cabimas ont observé des mouvements suspects dans un véhicule aux vitres fumées» stationné dans un parc de cette localité de l'Etat de Zulia (nord-ouest), a rapporté le ministère public dans un communiqué.

«Les agents ont inspecté la voiture et observé un couple commettant des actes indécents», procédant à l'interpellation des protagonistes «en flagrant délit», selon l'accusation.

Les poursuites contre les amoureux ont été menées par le tout nouveau procureur du secteur, Daniel Alvarado, dont le poste avait été créé deux mois auparavant.

Le tribunal a reconnu le couple coupable d'«actes indécents» et l'a condamné à une amende de 8.400 bolivares (environ 1.000 euros au taux de change officiel), soit trois fois le salaire minimum mensuel.

Avec une population de quasiment quatre millions de personnes (15% du pays), l'État de Zulia est l'un des trois États affichant les plus hauts indices de criminalité du Venezuela. (afp)

Ton opinion