Un petit verre peut causer de gros problèmes de santé
Actualisé

Un petit verre peut causer de gros problèmes de santé

BERNE – La consommation d'alcool provoque environ 3500 décès par an en Suisse. Elle représente un des cinq principaux risques pour la santé.

En 2002, 2432 hommes et 1033 femmes sont décédés pour cause de consommation d'alcool. Même si l'on tient compte de certains effets bénéfiques, il est possible d'affirmer que la consommation d'alcool est à l'origine de 5,2% des décès chez les hommes et de 1,4% des décès chez les femmes, a indiqué l'Institut de recherche sur la santé publique et les addictions (ISPA). La consommation d'alcool a aussi un impact sur le moment du décès, souvent prématuré. Elle est responsable de 10,5% d'années de vie perdues chez les hommes et de 4,9% chez les femmes. En considérant la mortalité annuelle, elle représente un des cinq principaux risques pour la santé en Suisse, d'après les chercheurs. La consommation d'alcool augmente le risque des cancers du sein, de la cavité buccale, du pharynx, de l'œsophage, du foie, de l'intestin et du rectum. Comme le montrent des études sur le cancer du sein, la consommation quotidienne d'un seul verre accentue déjà le risque par rapport à celui des non-buveuses, qu'il s'agisse d'un verre de bière, de vin ou de schnaps. L'ISPA propose des mesures pour pallier ce problème, telles que l'augmentation des impôts sur l'alcool et des campagnes préventives. L'ISPA insiste particulièrement sur la protection de la jeunesse et demande d'interdire ou de limiter la vente d'alcool dans certaines manifestations.

(ats)

Ton opinion