Energie : Un pétrolier rallie l'Alaska à travers les glaces
Actualisé

Energie Un pétrolier rallie l'Alaska à travers les glaces

Un pétrolier russe escorté par un brise-glace des garde-côtes américains est parvenu vendredi à atteindre le port de Nome, sur la côte Ouest de l'Alaska, au terme d'un difficile voyage de dix jours à travers une mer gelée.

Chargé d'un ravitaillement d'urgence en carburant, le «Renda» a pour l'occasion accompli la première livraison maritime hivernale sur la côte Ouest de l'Etat le plus septentrional des Etats-Unis. Le climat est actuellement exceptionnellement froid en Alaska, avec des températures plongeant jusqu'à -35 C, selon la météo nationale.

Les 3600 habitants de Nome n'ayant pu recevoir à temps le dernier ravitaillement prévu avant l'hiver, les autorités maritimes américaines ont autorisé le «Renda» a prendre en charge cette livraison. La législation américaine réserve normalement les livraisons de ce type aux seuls navires américains.

«Le 'Renda' s'est arrêté à une douzaine de kilomètres du bord de la banquise. «Nous commencerons à décharger le carburant demain dans la matinée», a-t-il précisé du siège de l'entreprise, à Vladivostok. Le «Renda» transporte environ 4,9 millions de litres de diesel et d'essence, a précisé le groupe américain Vitus-Marine, qui a coordonné la livraison.

Le pétrolier a progressé lentement à travers des glaces atteignant 60 cm d'épaisseur, dans le sillage de l'unique brise- glace opérationnel des garde-côtes, le «Healy».

(ats)

Ton opinion