Actualisé 13.07.2007 à 06:03

Un photographe et un chauffeur de Reuters tués à Bagdad

Un photographe de presse, âgé de 22 ans, et un chauffeur, 40 ans, ont été tués jeudi à Bagdad.

Les deux hommes, de nationalité irakienne, travaillaient pour l'agence Reuters. La police irakienne a mis en cause la responsabilité de l'armée américaine.

L'armée américaine a affirmé que les deux hommes avaient été tués dans un quartier de l'est de Bagdad après des affrontements entre l'US Army et des insurgés. Elle a précisé qu'une enquête était en cours.

Les soldats américains et irakiens ont été pris à partie par "des forces hostiles" et un soutien aérien a été demandé. Neuf insurgés et deux civils, "deux employés de l'agence de presse Reuters",ont été tués lors de cette opération, a poursuivi l'armée américaine.

Mais selon un rapport du commissariat de police d'Al Rachad, qui cite plusieurs témoignages, les deux hommes ont été tués "par un bombardement aveugle américain".

Ces décès portent à six le nombre d'employés de Reuters qui ont péri en Irak depuis l'intervention militaire américaine de mars 2003.

"L'apport extraordinaire de Nour-Eldine et de Chmagh à la couverture des événements en cours en Irak a été crucial. Ils sont au côté de nos autres collègues de Reuters qui ont été tués en faisant un travail auquel ils croyaient", a réagi Tom Glocer, le président du groupe international d'information.

Le directeur de la rédaction de l'agence, David Schlesinger, a souligné que le décès du photographe et du chauffeur irakiens rappelaient de manière tragique les risques que prennent les journalistes pour couvrir la guerre en Irak.

Nour-Eldine était célibataire. Chmagh était marié et père de quatre enfants. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!