16.10.2020 à 13:52

SuisseUn pilote de biplan devant le Tribunal pénal fédéral

Lors d’une démonstration de vol, deux engins s’étaient légèrement percutés. L’affaire finit devant les juges de Bellinzone.

Un biplan Boeing Stearman (photo d'archives)

Un biplan Boeing Stearman (photo d'archives)

Keystone/EPA DPA/PETER STEFFEN

Le pilote d’un biplan comparaîtra devant le Tribunal pénal fédéral le 4 décembre. Le procureur fédéral l’accuse d’avoir mis en danger d’autres pilotes lors d’une collision au-dessus de l’aérodrome de Mollis (GL) en mai 2016.

Questionné sur une information de Top Online parue la veille, le procureur fédéral a répondu vendredi qu’une ordonnance pénale pour entrave à la circulation publique avait été émise en août 2020. Le pilote accusé s’est opposé à cette sanction, selon le procureur fédéral.

Mais le procureur fédéral a confirmé cette ordonnance pénale et l’a transmise au Tribunal pénal fédéral (TPF) à Bellinzone en tant qu’acte d’accusation. Sur le site internet du TPF, l’audience est agendée au 4 décembre. Un juge unique se chargera de l’affaire.

Selon le TPF, l’homme est accusé d’être responsable de la collision entre deux avions lors d’un vol en formation le 26 mai 2016. En tant que chef de formation, il aurait mis en danger autrui à travers un comportement contraire à son devoir.

Légère collision

Selon Top Online, l’incident s’est produit sur l’aérodrome de Mollis (GL) lors d’un cours annuel de démonstration de vol et de vol en formation organisé par le Fliegermuseum Altenrhein (SG). Un biplan de type Boeing Stearman et deux Pilatus PC-7 en formation, tous appartenant au Fliegermuseum Altenrhein, avaient alors survolé l’aérodrome.

Le pilote du biplan aurait alors pris la tête de la formation. Comme convenu, les avions auraient dû se séparer après une certaine figure. Le pilote du Stearman aurait alors eu l’intention d’effectuer un virage. Mais en oubliant qu’un PC-7 était encore proche. Les deux avions s’étaient alors légèrement percutés.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!