Actualisé 30.06.2011 à 05:46

Liestal (BL)

Un pissoir pour protéger une façade

Excédé par des pipis intempestifs devant chez lui, un dentiste fait construire – à ses frais – un urinoir.

de
Jonas Hoskyn/jbm
Thomas Baltzer a perfectionné son «Pissort»... avec une cible.

Thomas Baltzer a perfectionné son «Pissort»... avec une cible.

Le problème est vieux comme Hérode. A Liestal, il y a un problème de «pipi sauvage». Et plus particulièrement devant

chez Thomas Baltzer, un médecin-dentiste habitant la vieille ville.

Régulièrement, des passants se soulagent sur son mur, surtout en soirée. Ras le bol! Il a décidé de faire construire une pissotière à ciel ouvert.Depuis trois semaines que le lieu d'aisances est en fonction, «la situation s'est bien améliorée» confie Thomas Baltzer.

Mais il y a encore des gens qui ne savent pas viser. Il a donc dessiné une cible pour éviter les débordements.Le dentiste aura tout de même déboursé 2500 fr. pour son urinoir en plein air, y compris le raccordement aux eaux usées. Les autorités du chef-lieu de Bâle-Campagne sont conscientes du manque de WC publics.

Pour remédier à cette situation, une installation «officielle» devrait voir le jour prochainement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!