30.08.2020 à 15:49

Canton de SchaffhouseUn PLR éjecté du Conseil d’État au profit du PS

Christian Amsler, en poste depuis dix ans, a perdu son siège face au candidat du PS Patrick Strasser. Un autre nouveau conseiller d’État fait son entrée au gouvernement, l’UDC Dino Tamagni.

Après dix ans au Conseil d’État schaffhousois, le PLR Christian Amsler est éjecté du gouvernement. En 2018, le PLR cantonal le portait comme candidat possible au Conseil fédéral. Son siège va au PS (archives)

Après dix ans au Conseil d’État schaffhousois, le PLR Christian Amsler est éjecté du gouvernement. En 2018, le PLR cantonal le portait comme candidat possible au Conseil fédéral. Son siège va au PS (archives)

KEYSTONE/PATRICK HUERLIMANN

Le candidat PLR au gouvernement cantonal de Schaffhouse a clairement manqué sa réélection dimanche. Christian Amsler siégeait à l’exécutif depuis dix ans. Son fauteuil va au candidat du PS Patrick Strasser.

Christian Amsler était sous le feu des critiques en raison d’irrégularités à la clinique de soins dentaires cantonale ainsi que pour le renvoi du recteur du centre de formation professionnelle.

M. Amsler a obtenu dimanche le plus mauvais résultat des six candidats: avec 8880 voix, il rate de peu la majorité absolue. Sur son site internet, il a fait part de sa «grande déception» et qu’il lui faudra digérer le coup.

En 2018, le PLR schaffhousois portait Christian Amsler comme possible candidat au Conseil fédéral. Mais le PLR Suisse s’était finalement décidé pour Karin Keller-Sutter.

Aux côtés du socialiste Patrick Strasser, un autre nouveau conseiller d’État fait son entrée au gouvernement: l’UDC Dino Tamagni. Les sortants Martin Kessler (PLR), Cornelia Stamm Hurter (UDC) et Walter Vogelsanger (PS) ont été réélus sans difficulté.

Avec deux élus UDC, deux PS et un PLR, la majorité reste en mains bourgeoises. À part l’UDC Cornelia Stamm Hurter, aucune femme n’était en lice.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!