Contre la morosité: Un policier finlandais chante «Je t'aime, la vie!»

Actualisé

Contre la morositéUn policier finlandais chante «Je t'aime, la vie!»

Face à la morosité créée par le Covid-19, un policier finlandais a interprété une chanson soviétique. Sa vidéo est devenue virale.

Petrus Schroderus a interprété une version en finnois de la chanson soviétique «Je t'aime, la vie!» (1956).

A l'heure où son pays est semi-confiné pour enrayer l'épidémie de nouveau coronavirus, un policier finlandais, ténor d'opéra à ses heures perdues, a fait sensation dans une vidéo devenue virale où il donne de la voix pour, dit-il, lutter contre la morosité.

Dans cette vidéo visionnée plus d'un million de fois sur Youtube, Petrus Schroderus interprète une version en finnois de la chanson soviétique «Je t'aime, la vie!» (1956), déambulant en tenue de policier dans les rues vides d'Oulu (Nord) - où il officie.

«Je voulais chanter quelque chose qui, pour moi, soulage vraiment mon propre coeur», explique lundi Petrus Schroderus , ténor d'opéra et policier en poste dans cette ville située à environ 200 kilomètres au sud du cercle polaire.

La chanson promet que «la nuit se terminera, le matin viendra quand le jour nouveau et radieux arrivera» et offre ainsi «une sorte de réconfort», poursuit-il, notamment aux personnes seules et handicapées en ces temps de crise sanitaire.

«Une sorte de réconfort»

Moins de 24 heures après sa mise en ligne vendredi, le policier raconte avoir été «estomaqué» après avoir reçu des centaines de messages de remerciements des quatre coins du monde: d'Europe en Australie, de Russie aux États-Unis.

«Une jeune fille hospitalisée m'a écrit qu'elle a regardé ma vidéo et qu'elle a pleuré», explique M. Schroderus à l'AFP, qui dit essayer de répondre à chacun des messages reçus.

Il y a 22 ans, ce mélomane a mis entre parenthèses sa carrière au sein de la police pour étudier l'opéra avec l'un des professeurs les plus célèbres du pays, Esko Jurvelin, avant de rejoindre l'Opéra national finlandais. Il est revenu dans les rangs de la police en 2012, continuant en parallèle sa carrière musicale.

Depuis fin mars, les collèges, lycées et universités sont fermés en Finlande, au même titre que la frontière aux non-résidents, afin d'enrayer l'épidémie de nouveau Covid-19 qui a fait 94 morts à ce jour dans le pays nordique. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont également interdits. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion