Actualisé 22.01.2014 à 19:13

BelgiqueUn policier poursuivi après une «quenelle»

Un agent belge, en uniforme, a effectué le fameux geste de Dieudonné. La justice a été saisie.

La justice belge a ouvert une enquête pour «xénophobie» et «incitation à la haine et à la discrimination» à l'encontre d'un policier qui avait publié sur Facebook une photo où il effectuait une «quenelle», un geste ayant suscité une vive polémique en France, a indiqué mercredi le parquet de Liège (sud-est).

Ce membre de la police fédérale affecté à un «corps d'intervention» de la région liégeoise --une unité chargée d'apporter un renfort, notamment lors de manifestations-- a publié en septembre cette photo, où il apparaît en uniforme en train de réaliser le geste controversé popularisé par l'humoriste-polémiste français Dieudonné, selon le site du groupe de presse régional SudPresse.

Dénoncé par un collègue

Un collègue du policier a rédigé un procès-verbal pour dénoncer le fait, ainsi que des propos figurant sur la page de l'agent de la police fédérale, a indiqué le parquet de Liège, cité par l'agence Belga.

L'affaire a été mise à l'information - ce qui signifie qu'elle est gérée par le parquet et qu'un juge d'instruction n'a pas été nommé à ce stade -, selon la même source.

Le parquet, qui analyse le contenu de la page, doit notamment vérifier que le compte du policier n'a pas été piraté, a-t-il précisé.

La «quenelle» - un bras tendu vers le bas, l'autre bras replié touchant l'épaule - est au coeur d'une vive polémique en France et a été qualifiée de «salut nazi inversé» par le président de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme). (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!