24.09.2020 à 22:02

Seattle, États-UnisUn policier roule sur la tête d’un manifestant

Un agent de la police de Seattle a été filmé en train de rouler, avec son vélo, sur la tête casquée d’un homme allongé dans la rue, lors de violentes manifestations liées au mouvement Black Lives Matter.

de
20minutes/afp

Une foule importante s’est rassemblée près du Palais de justice de Seattle, mercredi soir. Les personnes présentes, qui manifestaient contre le jugement des policiers ayant tué Breonna Taylor, ont alors commencé à lancer des bouteilles en verre et d’autres objets sur les agents présents. Une vidéo diffusée en direct sur Facebook montre un policier poussant son vélo sur la tête d’un homme gisant sur le sol. L’incident a eu lieu au centre-ville. L’état de la victime n’est pas connu.

La police locale a confirmé être au courant des images et qu’une enquête était en cours. Les autorités ont fait savoir que 13 personnes avaient été arrêtées, la manifestation ayant été déclarée illégale peu après minuit. Plusieurs agents ont également été blessés, dont un qui a été frappé à la tête par une batte de baseball qui lui a brisé le casque.

Manifs dans plusieurs villes

Outre Seattle, des personnes en colère sont descendues dans la rue de plusieurs grandes villes américaines. Elles dénonçaient un traitement judiciaire selon elles bien trop clément visant des policiers. Ceux-ci avaient tué en mars dernier l’Afro-Américaine Breonna Taylor à Louisville, au Kentucky. Aucun des trois agents qui avaient fait irruption chez Breonna Taylor, en enfonçant la porte de son domicile, n’a été poursuivi pour son homicide.

Brett Hankison, seul membre du trio policier finalement visé par une charge, est seulement poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui, en raison de ses tirs qui ont traversé l’appartement de voisins de la victime, a annoncé mercredi le procureur du Kentucky. Aucun chef d’inculpation n’a été retenu contre ses deux collègues, Jonathan Mattingly et Myles Cosgrove, qui sont pourtant les auteurs des tirs qui ont tué l’Afro-Américaine.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!